Pourquoi et comment diviser les plantes vivaces ?

division vivace

La division est une étape obligatoire au bon développement des plantes vivaces. En tant que jardinier, vous allez prendre plaisir à manipuler la terre.

Nous en avions parlé brièvement lors de notre précédent article, mais comme cette opération demande des manipulations précises, nous allons vous expliquer en détail comment diviser les vivaces.

Pourquoi diviser les plantes vivaces ?

Si vous avez des plantes vivaces dans votre jardin depuis quelques années, vous avez dû remarquer qu’elles se développent rapidement.

Après avoir fait le bonheur de votre jardin, vous vous apercevez que votre plante vivace commence à avoir moins de fleurs et des feuilles plus petites. Ce phénomène s’explique car les racines des plantes vivaces ont tendance à envahir leur espace d’origine, les empêchant d’avoir une croissance optimale.

Si vous constatez ces phénomènes, il est alors temps de diviser votre plante pour donner un coup de jeune à sa souche.

La division consiste donc à séparer la souche de votre plante en plusieurs fois afin qu’elle puisse avoir de l’air et s‘épanouir de nouveau.

division plantes vivaces

La division permet d’avoir des plantes similaires à plusieurs endroits ou de faire un joli cadeau à vos proches. Vous devez bien vérifier si la souche de la plante principale est saine afin de ne pas transmettre de maladies.

Quand diviser les vivaces ?

La division des vivaces s’effectuent après leur floraison. En fonction de la plante et de la variété choisie, votre plante vivace peut être divisée soit en automne, pour les vivaces à floraison printanière ou au printemps, pour les vivaces à floraison estivale.

Même s’il n’existe pas de règles précises sur la fréquence de division, il est conseillé de faire une division tous les 2 ou 3 ans. Pour connaître le bon moment pour diviser votre vivace, il vous faudra surtout contrôler régulièrement l’état de votre plante.

Quant au moment de la journée, il est plutôt recommandé de faire la division en fin de soirée ou lors d’une journée couverte afin de ne pas trop exposer vos souches au soleil.

Comment diviser les plantes vivaces ?

La division des touffes se déroulent en plusieurs étapes bien précises.

Vous devez dans un premier temps utiliser une bêche pour enlever votre plante en y découpant une motte de terre assez importante.

Après avoir enlevé la motte, c’est enfin le moment de diviser votre plante en deux à l’aide de la bêche et diviser la seconde partie en plusieurs touffes en utilisant une lame bien affûtée. Pensez à désinfecter votre lame afin d’éviter la transmission de maladies. Il ne faut pas hésiter à forcer un petit peu pour couper nettement vos touffes. Toutes vos touffes doivent contenir au minimum un bourgeon avec des racines.

 

 

Pour les plantes à rhizomes et tubercules comme les iris et pivoines, il est conseillé de garder 3 à 4 bourgeons par touffe.

Faites très attention lors de la séparation des bourgeons, il est des fois préférable de moins diviser que de diviser tous les bourgeons au risque de tout détruire. Certains bourgeons peuvent être collés et très difficiles à séparer.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à replanter les touffes dans différents endroits dans un mélange de terreau et de terre de jardin. Pensez bien à ne pas enfouir le collet. Le collet est le point de jonction entre les racines et la tige.

replanter plante vivace

Après avoir arrosé vos touffes, vous voici maintenant avec plusieurs plantes saines et vigoureuses.

Diviser des vivaces n’est pas difficile en soit mais si vous ne voulez pas abîmer votre plante d’origine, ce procédé doit se faire délicatement et avec une certaine méthodologie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *