Petite histoire de la serre de jardin

Articles de blog

Voici un article de vulgarisation sur l’histoire de la serre de jardin et de la culture sous abri. Il n’a pas de visée scientifique, mais fait un point rapide sur les raisons qui ont poussé l’humanité à cultiver sous serre.

Culture sous abri : des origines très anciennes

Les historiens évoquent les premières traces de cultures sous abri comme datant de l’époque Romaine, et étant le fruit de la passion de Tibère pour les concombres.

Concombre

Cette cucurbitacée doit être à l’abri en hiver, et à l’époque, l’empereur souhaitant en consommer en permanence, on cultive les concombres sur des chariots qui sont rentrés sous abri en période froide.

On s’est vite rendus compte que l’absence de lumière les tuait, on a donc créé un « toit » adapté grâce à une roche transparente. L’idée était née.

Histoire de la serre de jardin

Les premières véritables serres de culture proprement dites sont créés après les croisades. Les oranges ayant beaucoup de succès mais nécessitant une atmosphère chaude, on crée des orangeries, qui ne sont rien d’autres que des serres à oranges.

Ces premiers modèles n’ont pas encore de surface vitrées à part les portes. En 1714, la première serre largement vitrée est inventée pour faire pousser un plant de café offert à Louis XIV.

Ce premier jet initiant la technique des serres modernes va s’affiner courant XIXe siècle, avec l’arrivée des verres courbés. On parle ici de serres en verre et métal (serres du grand palais à Paris par exemple).

Serre en verre et métal

Dans un premier temps, seuls les élites gouvernantes et les très riches peuvent se permettre ces folies.

La serre moderne

Le XIXe siècle sera vraiment le siècle de la serre, avec la popularisation des serres d’agrément possédées par des particuliers (fortunés là encore) et la création du plastique sous la forme que nous connaissons actuellement.

Le développement sera ensuite rapide au XXe siècle : apparition d’industries de masse, création des tunnels acier et plastique, développement des technologies de traitement de la lumière pour les bâches. La galvanisation, inventée pour cet usage autour de 1849, fait des merveilles pour rendre le métal résistant sur le long terme.

Serre de jardin moderne

S’ensuivront de nombreuse déclinaisons : voiles de forçage, châssis de productions, serres en bois, polycarbonate ou PVC, serres sur muret… Jardiniers qui utilisez une serre, vous êtes les héritiers de siècles de progrès techniques : profitez-en bien !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *