Jardiner différemment : petit tour d’horizon

Serre de jardin - Question sur un sujet

Il y a mille et une façons de jardiner, et nous vous en exposons quelques unes dans cet article, qu’il s’agisse des dernières tendances du jardinage ou d’idées déjà exploitées depuis des dizaines d’années.

La culture en aquaponie

Il s’agit d’un mode de culture où l’élevage de poissons se conjugue avec la croissance des plants. Les déjections des poissons sont utilisées comme engrais riches en potassium, azote et phosphore.

Il y a ensuite un cycle qui se met en place : des bactéries filtrent ces éléments et les plantes en profitent. En retour, les plantes filtrent l’eau et leur croissance est stimulée. L’aquaponie est une technique très ancienne.

La culture biologique

On a tendance à l’oublier, mais l’agriculture biologique a longtemps été le modèle dominant dans le monde.

Mais c’est uniquement depuis l’arrivée de l’agriculture intensive, que le grand public a été sensibilisé au mode de culture BIO (voir notre article sur les AMAP).

L’agriculture biologique a deux objectifs principaux : produire sain, en respectant la nature et l’homme. Dans les faits, il y a souvent d’autres aspects positifs (notamment sociaux) liés à la culture biologique.

Le jardinage en ville

L’idée du jardinage est quasiment synonyme de campagne, dans l’imaginaire collectif.

Mais détrompez-vous, la ville offre un espace énorme pour le jardinier motivé ! Jardins sur les toits, jardins communautaires ou collaboratifs, petit potager, serre de balcon ou de terrasse…

Depuis peu en France, le mouvement Incroyables Comestibles se réapproprie l’espace urbain en y associant la gratuité : nourriture gratuite et saine pour tous.

La vente directe en ferme

De plus en plus de fermiers ou agriculteurs se mettent à la vente en direct pour distribuer leurs fromages, viandes, fruits, légumes

Ceci leur permet d’échapper à la grande distribution qui écrase souvent les producteurs, tout en leur permettant d’être au contact du client.

Le jardinage solidaire

 Le jardinage solidaire a toujours existé, entre voisins, amis, parents on donne des fruits, des légumes, on échange des graines

Il s’est formalisé depuis quelques années grâce à des structures du type Jardins de Cocagne, où l’on mêle l’insertion par l’activité économique et la production de nourriture.

La tendance récente est de mêler nourriture saine, progrès économique / humain et entraide. Produire de la nourriture, c’est aussi faire progresser la société et aider les autres.  

Cette liste est bien sûr non exhaustive ! N’hésitez pas à nous faire parvenir vos idées en commentaires ou sur facebook !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *