Attirer les pollinisateurs et repousser les nuisibles

Serre à tomates

Comment protéger ses plants sous serre tout en favorisant la croissance de ses fruits et légumes au potager ? En profitant d’une aide bienvenue et gratuite : celle de la nature.

Certains plants peuvent être associés pour se défendre l’un l’autre, et des plantes ou herbes aromatiques serviront à l’extérieur de la serre comme repoussoir à nuisibles et parasites, ou comme aimant à insectes auxiliaires et pollinisateurs (tout en décorant le jardin).

Les associations bénéfiques de plants

Pratiquer les associations de plants est une astuce bien connue des jardiniers. D’une façon globale, il s’agit d’utiliser les plants ayant le plus d’odeur et de couleurs pour protéger les plus faibles.

Voici quelques associations de plants qui gagnent à être connues :

Associez les oignons, l’ail, l’échalote ou les poireaux avec les carottes afin de chasser la mouche de la carotte. En échange, la carotte chasse la mouche de l’oignon et la teigne des poireaux.

Récolte au potager

Récolte au potager

Associez les asperges et les navets aux tomates et à la sauge : la mouche de l’asperge sera repoussée, et la sauge a comme autre vertu d’attirer les pollinisateurs, ce qui augmente le rendement. La mouche du navet prendra la fuite grâce aux odorantes tomates et à la sauge.

Les laitues aiment la présence des plantes aromatiques, notamment la sauge, le persil, le thym, le romarin : faites ainsi fuir les limaces, pucerons. Pensez aussi à des fleurs, notamment les soucis. Le chou est aussi apprécié des laitues grâce à l’ombre fournie.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs mais vous donnent une bonne idée des utiles associations possibles au potager. 

Les plants bienfaisants pour la culture sous serre

Dans la liste des plants indispensables sous serre, les plantes aromatiques sont des stars : thym, romarin, persil, origan, sarriette, basilic, ciboulette, coriandre, menthe, aneth mais aussi lavande.

On ne peut citer tous leurs bienfaits, mais elles sont actives pour repousser différents parasites, favorisent le développement des tomates, concombres et cornichons, repoussent l’oïdium (tomates, fraises), les limaces, les doryphores… A utiliser sans modération.

Attirez aussi les insectes pollinisateurs, voir notre article. Les principales plantes pour cet usage sont la lavande, le pissenlit, le fenouil et les soucis.

Repoussez les nuisibles ennemis de la serre

Votre serre étant ouverte par intermittence, les mulots et autres rongeurs peuvent en profiter pour abîmer vos plants et compromettre l’avenir de la production.

Si les attaques se répètent, cela signifie qu’aucun prédateur ne les jugule, vous pouvez donc passer à l’attaque en plantant du sureau près de la serre, idéalement du côté des ouvertures.

Fleur de sureau

Fleur de sureau

Si vous n’en venez pas à bout, utilisez un chat et placez du purin macéré très longtemps près des ouvertures, et en dernier recours optez pour des pièges (vous pouvez aussi poser des nichoirs à oiseaux pour pérenniser votre action).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *