L’importance du compost au jardin

Conseil jardin

Le compost est un engrais que vous allez vous-même composer au jardin.

L’intérêt de créer son propre compost, c’est avant tout de réutiliser la matière vivante, de contrôler sa composition, mais c’est aussi d’en apprendre plus sur l’activité biologique du sol.

Après tout, le jardinage est surtout un apprentissage, n’est-ce pas ?

Qu’est-ce que le compost et à quoi sert-il ?

Le compost n’est ni plus ni moins qu’un engrais naturel composé de déchets végétaux et / ou animaux qui ont fermenté.

Décomposés par des bactéries ou champignons, ces déchets donnent un engrais équilibré et complet, une matière organique qui va :

  • booster le développement des plants
  • aider à la reprise de la végétation
  • préparer le sol à la fin de l’hiver

Rempotage

En bref, la nature vous donne ici un petit coup de pouce pour aider votre potager à porter ses fruits.

Réaliser votre propre compost

Quels éléments regrouper pour créer votre compost ?

  • des matières organiques du jardin : branches broyées, reliquats de tonte, feuilles, écorces
  • des restes de cuisine type peaux de légumes ou de fruits, marc de café, coquilles d’oeufs, pain
  • des cendres

A l’inverse, évitez de déposer viandes et poissons dans votre compost, huîtres, moules, pelures d’agrumes.

Vous pouvez acheter un composteur ou le créer vous-même, en bois par exemple. Les palettes en bois sont idéales, car elles fournissent une aération indispensable à la réussite de l’opération.

Le fond du composteur devra être en contact avec le sol, source très importante de micro-organismes. Les trois règles d’or du compost :

  • une bonne aération
  • une humidité suffisante (quitte à l’arroser soi-même)
  • un mélange régulier des différentes couches

La vidéo ci-dessous approfondit ces points :

Comment utiliser son compost ?

L’humus obtenu s’utilise comme un terreau : il va amender le sol dans vos pots ou au potager. Au bout de 3 à 6 mois, le mélange doit être optimal (6 à 9 mois en automne ou hiver).

Votre mélange final doit sentir la terre, et s’effriter facilement.

Pour l’utiliser au potager, nous vous conseillons de le disposer directement dans les trous de plantation ou à la surface de la terre (sans l’enfoncer dans le sol).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *