Les barrières anti racines

Barrière anti racines, anti bambou

La barrière anti racines est aussi appelée barrière anti racinaires ou anti rhizome. Ces protections sont très utiles lors de la création de massifs, qui seront contenus et maîtrisés (notamment les bambous).

Contrôle des espèces expansionnistes

Parmi les espèces d’arbres expansionnistes, le bambou est le plus fameux de par sa difficulté à l’arrachement une fois implanté, et sa rapidité de croissance.

Barrière anti racinaire

La barrière anti-racinaire est alors indispensable pour contrôler le développement du bambou ou des racines d’un arbre.

Création de massifs, séparation de sols

Une barrière anti racines s’utilise aussi lors de la création de massifs, afin de maintenir la terre en place. On évite aussi le mélange entre le terreau versé et la terre du jardin, par exemple.

Film PEHD anti racines

Perméable à l’eau mais résistante aux rayons UV, aux micro organismes et aux composants chimiques, la barrière se rapproche en cela des feutres géotextiles.

Utilisée par les communes et services techniques

Les services de voirie des communes utilisent les barrières anti racines pour protéger le revêtement de la route contre les racines d’arbres, notamment, mais vous pouvez aussi protéger des tuyaux, câbles, conduits, fondations…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *