Aspects techniques d’une bâche de serre (suite)

Action de la bâche Lumisol

Voici la suite de notre article dédié aux différents aspects techniques d’une bâche de serre. Nous avions évoqué ce qui fait un film de serre tunnel de qualité : l’épaisseur de la bâche, le pourcentage de transmission lumineuse et le pourcentage de diffusion lumineuse.

Abri de piscine bâché

Des critères techniques incontournables

Voici d’autres critères qui font l’efficacité de Lumisol thermique et diffusant :

La transmission des UV

Les rayons ultraviolets sont bons pour vos plants. Il est donc crucial pour la bâche de permettre à ceux-ci d’atteindre vos cultures, tout en étant elle-même protégée contre ces fameux UV, qui la dégradent à petit feu.

Le fait de transmettre des UV aux plants permet notamment de réguler la production et d’obtenir des plants de meilleure qualité. La durée de récolte est prolongée, la couleur est meilleure et les plants résistent mieux aux maladies et ravageurs.

Vous pouvez télécharger les dossiers techniques de nos bâches ici :

La thermicité d’une bâche

La thermicité d’un film de serre est sa capacité à retenir la chaleur dans la serre, et notamment la nuit. Voici encore un aspect crucial pour une bâche, dans le cadre d’un usage maraîcher.

A noter : le film diffusant permet de retenir davantage de chaleur qu’un film thermique.

Elongation / résistance à l’impact / à l’étirement

Ces 3 critères évoquent la résistance aux intempéries supportées par un film de serre, notamment le vent, la neige, les chutes de branches, la grêle et la pluie.

Tous ces éléments agressent une bâche, il est donc important qu’elle ait un fort pouvoir rebondissant, une grande capacité d’élongation et d’étirement (ce qui est le cas des Lumisol).

Rayon bâches de serres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *