Précisions sur les aérations latérales de serre

Aération de serre par aérations latérales

Nous vous apportons des précisions aujourd’hui sur les aérations latérales disponibles en option sur un certain nombre de nos serres.

L’expérience liée à notre activité de fabricant auprès de clients professionnels (maraîchers, horticulteurs, pépiniéristes) nous prouve que les aérations latérales sont indispensables à partir d’une certaine longueur de serre. Voici pourquoi.

Pourquoi des aérations latérales de serre ?

A l’intérieur d’une serre, et ce même dans les régions les moins ensoleillées, la température dépasse facilement 50 degrés.

Vos plants ont besoin de bénéficier d’un air de qualité doté d’une hygrométrie correcte. En fonction de votre région, les aérations peuvent servir sur toute la période de culture, dès qu’un pic de chaleur se produit. Les professionnels utilisent tous des aérations latérales.

Aérations latérales

En effet, faire baisser la température grâce aux seules portes peut être très difficile, notamment dans une serre proposant un grand volume d’air comme les nôtres, a fortiori sur les plus grands modèles.

Ce volume d’air est la conséquence de notre conception en « pied droit », et les plants apprécient beaucoup ce volume, qui permet des changements de température en douceur.

Aération de serre par aérations latérales

Lors d’un coup de chaud, vos aérations permettront de réagir rapidement et efficacement, ce que ne permettent pas les portes.

Argument de concurrents

Certains concurrents avancent l’argument que les aérations latérales ont des inconvénients, voici nos réponses de fabricant.

  • « Le montage de la serre serait plus compliqué, plus long » : c’est faux, grâce à notre notice détaillée avec photos et schémas.
  • « La bâche ne remplirait plus son rôle d’ancrage au sol » : ce n’est pas le rôle de la bâche de faire tenir la structure ! Pour une structure saine, il faut dissocier la structure de la bâche, sinon effectivement on ne peut pas relever celle-ci, puisqu’elle « tient » la serre.

Contrairement à ce concurrent, nos pieds de serres sont reliés par des entretoises enterrées à 35 cm dans le sol. Recouvertes de terre, elles constituent le seul ancrage qui doit exister.

A titre d’exemple, il faut noter que si vous désherbez, le produit utilisé peut attaquer votre bâche par le sol, provoquant une rupture à terme : face à des vents forts, toute votre attache au sol sera remise en cause si votre seule accroche est la bâche.

Aérations latérales de serres

  • « Il faudrait être plus vigilant lors de vents violents » : non, car des aérations latérales de serre s’ouvrent par 2. En cas de tempête, vous les aurez fermées, la structure enterrée, la section des tubes et les multiples renforts feront leur oeuvre. De plus, nos aérations latérales sont maintenues par des sangles anti-battement.
  • « Un surcoût important lors de l’achat » : ce surcoût, pas forcément important, se justifie à l’usage. De plus, chaque client peut décider de s’équiper dans un 2ème temps, nos serres étant modulables sur ce point.
  • « Un surcoût important lors du rebâchage » : la bâche de couverture est identique, pour une serre avec ou sans aérations latérales : aucun surcoût.

Enfin, ce concurrent évoque des courants d’air froid générés : nous lui répondons qu’il se trompe, notre conception réduisant au minimum l’échange d’air, de plus une serre parfaitement hermétique serait néfaste pour les plants.

Un plant peut supporter une variation de température, par contre il ne supportera en aucun cas un gros coup de chaud (croissance stoppée). Les aérations latérales évitent ce coup de chaud. 


2 réflexions au sujet de « Précisions sur les aérations latérales de serre »

  1. Bonjour,

    Jusqu’à quelle vitesse du vent peut-on laisser une serre ouverte (serre avec ouverture latérales)?

    Merci

  2. Bonjour,

    Votre question a été transmise, nous vous donnerons une réponse par email le plus rapidement possible.

    Cordialement
    l’équipe de jardin couver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *