Nos conseils pour vos semis d’hiver

semis

Les gelées hivernales sont enfin arrivées dans votre jardin. Même s’il fait trop froid pour semer en extérieur, vous pouvez dès à présent commencer vos semis en intérieur. Mais réussir des semis n’est pas aussi simple, cela demande une certaine préparation et un minimum de connaissance.

1 – Réunir les conditions nécessaires pour réussir vos semis

Pour commencer vos semis, vous devez connaître les conditions nécessaires en termes d’emplacement, de chaleur (18 à 25 degrés), d’humidité et de lumière. Pour les connaître, il vous suffit de lire les instructions affichées sur le paquet de vos graines. Si vous n’avez pas assez d’informations, n’hésitez pas à vous informer sur internet ou au près du vendeur du magasin.

sachet semis

Trop d’humidité peut asphyxier vos plants. Le manque de lumière peut également nuire au bon développement de vos semis.

Petite astuce pour chauffer vos semis, si vous ne voulez pas chauffer entièrement votre serre, vous pouvez simplement poser en dessous une nappe chauffante (voir ci-dessous).

 

Pour ceux qui n’ont pas d’abri ou de serre, vous pouvez opter pour le plateau de semis électrique (voir ci-dessous).

2 – Choisir le bon contenant pour vos semis

Il vous faut maintenant choisir le bon contenant en fonction du type de semis choisi. Les terrines ou caissettes en polystyrène sont idéales pour les légumes à repiquer (ex : choux), pour les radis ronds et le persil.

semis en caissette

Pour obtenir les conditions optimales au bon développement de vos semis, nous vous conseillons d’éviter les caissettes peu profondes et d’avoir au minimum 5 cm d’épaisseur de terre.

Les godets de tourbe sont plutôt adaptés pour les semis à grosses graines ayant une croissance rapide comme les aubergines, courges, aubergines…

godet tourbe

Les pots individuels sont conseillés pour les plantes grimpantes.

Il existe également des plaques de semis alvéolées très pratiques pour les semis de graine à graine.

N’oubliez pas de percer le fond de vos contenants afin que l’eau s’évacue parfaitement.

3 – Choisir le bon substrat pour vos semis

Choisir le bon substrat est une étape également importante au bon développement de vos semis.

Pour rappel le substrat est un mélange de plusieurs terres utilisé pour le développement de vos plants. Ce mélange doit être riche, poreux, souple et aéré.

Vous pouvez soit faire votre propre mélange avec 2/3 de terreau et 1/3 tiers de sable, ou vous pouvez tout simplement acheter les mélanges « Spécial Semis » vendus dans le commerce.

terreau spécial semis

N’hésitez pas à mettre le prix pour avoir un mélange complet pour vos semis.

4 – Evitez la fonte des semis

Lors de la levée de vos semis, il se peut que vos plantules (jeune plante qui apparaît après la germination des graines) soient touchées par la fonte des semis.

Fonte des semis

La fonte des semis est une maladie provoquée par des champignons microscopiques qui touchent les plantules juste après leur levée. Cela se traduit par un pourrissement des tiges et la disparition complète de vos plants.

Pour éviter la fonte des semis, lors de leur levée, il est conseillé au préalable d’appliquer une couche de charbon de bois plié ou de sable en surface. Vous pouvez également appliquer par pulvérisation une infusion de gousses d’ails.

5 – Semez avec méthodologie

Il est maintenant temps de semer vos graines. Vos semis ne doivent pas être trop denses. Afin de réduire la densité des semis, nous vous préconisons de mélanger vos graines avec un peu de sable pour éviter de les agglomérer.

mélange semis sable

6 – Arrosez et surveillez vos semis

Maintenant que vos semis sont réalisés, vous devez arroser vos semis avec un pulvérisateur. Faites attention à que votre substrat ne soit ni trop humide ni trop sec.

Un substrat trop humidifié favorise le développement des bactéries. Celui sèche très vite, vous devrez contrôler régulièrement le taux d’humidité.

arroser semis

7 – Eclaircissez et repiquez vos semis

Vérifiez bien que vos plants ne soient pas trop collés afin que leurs tiges ne s’entremêlent pas. Il arrive souvent qu’on sème trop de graines.

Si c’est le cas nous vous conseillons pour les semis sur place de les éclaircir dès la levée afin que vos plants aient assez d’espace pour se développer correctement.

Semer en place consiste à garder le même emplacement pour la semence et la récolte.

Éclaircir des semis signifie, arracher les plantules moins vigoureuses ou qui ont une forme atypique.

éclaircir semis

L’éclaircissement est plutôt dédié aux semis en place car pour les autres, vous devrez de toute façon repiquer vos plants afin qu’ils aient un maximum d’espace pour se développer.

Vos graines demandent maintenant qu’à grandir. Sortez-les progressivement à l’ombre lors des belles journées. Il est important de les acclimater avant de les planter dehors. Bien sûr pour les planter définitivement dans votre jardin, il vous faudra attendre la période de gel. Avec un peu de patience, vous serez fier de voir apparaître de beaux  légumes et de magnifiques fleurs.


Contactez-nous

Pour une réponce plus rapide, contactez-nous via notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *