Nourrir la terre au potager

Conseil jardin

Il est très important d’enrichir la terre sous votre serre afin d’en tirer le maximum. Si vous avez opté pour une bâche Lumisol, vous donnez déjà le meilleur de la lumière à vos plants.

Continuez dans cette voie en amendant votre sol ! Nous vous donnons quelques pistes.

Améliorer la qualité du sol potager

Pour nourrir le sol, il faut lui apporter des éléments organiques, minéraux, ou modifier son acidité. On appelle cela amender le sol.

On peut apporter de l’humus au sol : compost, terreau, paillage ou fumier, qui viendra nourrir le sol. On peut aussi apporter de la chaux ou du calcaire pour corriger l’acidité d’un sol.

Billes d'argile, rétention d'eau et aération du sol

Billes d’argile, rétention d’eau et aération du sol

Ensuite, l’enrichissement du sol passe par un ameublissement et une aération de celui-ci (en bêchant), puis en déposant l’amendement sur le sol. L’amendement s’incorporera petit à petit dans la terre, une méthode respectueuse du rythme des sols.

Les différents types d’amendements

>> Le compost se compose des restes de cuisine et du jardin, mélangés à du fumier dans un coin de jardin. Accumulez de l’herbe coupée lors de la tonte, des feuilles mortes, de petites branches, et mêlez-y des restes de cuisine (sauf viandes, poisson, produits laitiers et os à cause des chats et chiens errants).

Pile de compost

Vous pouvez aisément fabriquer une zone de compost avec des parois de bois et une vitre ou un reste de bâche de serre, cela activera le processus. Retournez aussi le tas de temps en temps pour y maintenir l’humidité. Bon à savoir : certaines communes donnent des composteurs !

Suite de l’article


Contactez-nous

Pour une réponce plus rapide, contactez-nous via notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *