Les Cavaliers du froid et les Saints de Glace: La hantise des jardiniers

saint de glace

Les températures ont augmenté significativement ces derniers jours. Vous avez enlevé quelques couches de vêtements, vous êtes enfin sorti dans votre jardin et vous pensez déjà à réaliser vos semis et à sortir vos plantes.

Même si les conditions sont meilleures, vous devez rester vigilant jusqu’au mois de mai car les Cavaliers du froid et les Saints de Glace pourraient geler vos plantes et légumes.

Les cavaliers du froid et les Saints de Glace

saints de glace

Au temps du moyen âge, les paysans constataient que les dernières gelées avaient lieu durant 2 périodes très courtes :

  • Le 28, 30 avril et 6 mai correspondaient autrefois à la  Saint-Georges, Saint-Marc, Saint-Robert et Saint-Philippe. Ces saints étaient appelés les Cavaliers du froid ou les Chevaliers du froid. Aujourd’hui, ces saints sont fêtés les 23,25,29 avril et le 1 er mai. Cette période se situe entre le printemps et l’été, le temps est très variable, et des gelées tardives peuvent apparaître.
  • Le 11, 12, 13 mai correspondaient à la Saint Mamert, Pancrace et Servais. Ces 3 saints sont appelés les Saints de Glace. Aujourd’hui, ces jours correspondent à la Saint Estelle, Saint Achille et Sainte Rolande. L’église catholique romaine ne voulait plus que ces jours soient associés aux inquiétudes des jardiniers. Les anciens disent que pendant ces 3 nuits la lune est rousse et qu’elle peut brûler vos plantations.

 

saint de glace

Des croyances qui ont traversées les âges

saints de glace

Ces croyances ont traversé les âges et de nombreux jardiniers prennent très au sérieux ces croyances anciennes.

Les Cavaliers du froid et les Saints de Glace étaient tellement ancrés durant ce temps-là que des dictons ont vu le jour.

Voici ces dictons :

  • 23,25, 29 avril et 1 er mai : « Gelées de Saint-Georges, Saint-Marc, Saint-Robert, Récoltes à l’envers. » « Entre Saint-Georges et Saint-Marc, Est un jour d’hiver en retard. »
  • Le 11 mai, « Attention, le premier Saint de glace, souvent tu en gardes la trace
  • le 12 mai, « Saint Pancrace souvent apporte la glace »
  • le 13 mai, « Avant Saint Servais point d’été, après saint Servais plus de gelée ».
  • Le 25 mai, « Mamert, Pancrace et Servais sont des Saints de glace, mais Saint Urbain les tient tous les trois dans sa main ». Le 25 mai, est également évoqué, mais il ne fait pas parti des Saints de Glace.

Les jardiniers peuvent-ils se fier à ces dictons ?

Ces dernières années, on peut dire que les cavaliers du froid et les Saints de Glace n’ont pas été très actifs car les températures sont restées relativement douces.

On peut noter tout de même de belles gelées en 2010 dans l’ouest de la France.

Carte de température minimale le 14 mai 2010

 

 

Ensuite, nous avons connu de légères gelées en 2012, 2013 et 2014 dans certaines régions comme le Nord et le Limousin. On a pu même constater des gelées jusqu’au 27 mai dans certaines plaines. Mais toutes ces gelées restent anecdotiques et localisées.

Avec le réchauffement climatique, les températures sont plutôt à la hausse, avec par exemple un pic de 33 degrés à Saint Etienne le 13 mai en 2015.

Même si les dictons ne se vérifient pas toutes les années, il est quand même conseillé de faire attention aux gelées tardives jusqu’à la fin-mai.


Comment jardiner et prévoir les gelées tardives ?

 

gelées hivernalesDurant le mois de mars, même si les températures augmentent, il est naturel de revoir des gelées matinales car durant ce mois les conditions climatiques sont très variables.

En avril et en mai, même si les températures montent significativement, il y a toujours un risque de gelées durant les mois d’avril et mai car l’atmosphère reste frais et durant les nuits très dégagées la chaleur monte vers le ciel et la température baisse nettement pouvant attendre le point de gel.

C’est ce qu’on appelle les gelées tardives.

Vous pouvez jardiner mais nous vous conseillons de rester prudent et attentif aux conditions météorologiques.

 

 

Il ne faut pas vous focaliser sur les jours des Cavaliers du froid et des Saints de Glace mais plutôt surveiller les nuits claires entre la fin avril et la mi-mai.

Si vous voyez que le ciel est nuageux, vous n’avez rien à craindre, par contre si le ciel est dégagé, il vous faudra mettre des voiles de forçage et autres protections hivernales

voile hivernage

 

Pour les prévoyants, vous pouvez mettre tous les soirs vos protections hivernales en attendant les gelées tardives.

Le risque de gelées tardives est variable selon les régions. Par exemple les régions du Sud ont très peu de risques de voir ces gelées tardives.

Certains jardiniers pensent qu’il est inutile de planter des plantes frileuses entre les mois de mars à mai, d’autres tentent le risque, ce qui est sûr, c’est que les croyances des Cavaliers du froid et des Saints de Glace perdurent entre les jardiniers, et qu’il faut rester vigilant face aux gelées tardives, si vous ne voulez pas que votre travail soit balayé en un instant.


Contactez-nous

Pour une réponce plus rapide, contactez-nous via notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *