Nos conseils pour rentrer vos plantes d’extérieur avant l’hiver

plante intérieure

Les températures douces du début de l’automne sont bien terminées, vos plantes d’extérieur ont pu encore profiter du grand air mais maintenant vous devez les garder bien au chaud pour l’hiver.

Avant de rentrer vos plantes, vous devez prendre certaines précautions si vous voulez qu’elles restent en bonne santé tout au long de la période hivernale.

Identifiez les plantes frileuses et effectuez une période d’acclimatation

Toutes les plantes d’extérieur n’ont pas besoin d’être rentrées. La première chose à faire est d’identifier les plantes frileuses ne résistant pas à une température inférieure à 10 degrés.

Nous pouvons citer les hibiscus, les orchidées, les bégonias, les lauriers roses, les pétunias….

Nous vous conseillons d’acclimater vos plantes extérieures à leurs nouvelles conditions, en les rentrant pendant la nuit et en les sortant la journée (si les températures le permettent), une semaine minimum avant de les rentrer définitivement.

Si vous êtes surpris par le froid et que vous ne pouvez pas effectuer une période d’acclimatation à vos plantes, il peut arriver que certaines perdent leurs feuilles.

Ne vous inquiétez pas, de nouvelles feuilles apparaîtront rapidement après cette période d’acclimatation.

Vérifiez si vos plantes ne sont pas porteuses de maladies ni d’insectes

nettoyage plante d'extérieur

Avant de les rentrer, vous devez vérifier si vos plantes ne présentent pas des signes de maladies. Dans un environnement confiné vos plantes malades pourraient infecter toutes les autres.

Si vous constatez des plantes déjà en très mauvaise santé, il n’est pas utile de les rentrer. Si ce n’est que partiel, pensez à tailler les feuilles malades.

Pensez également à vérifier si des insectes (aleurodes, pucerons, cochenilles…) ne sont pas installés sur vos plantes. Les insectes se développent beaucoup plus rapidement en intérieur. Afin d’éviter tout désagrément, il est conseillé de passer vos plantes sous l’eau tiède pendant une dizaine de minutes. Inspectez ensuite minutieusement vos plantes en regardant particulièrement les nouvelles pousses et le dessous des feuilles.

Si l’eau tiède ne suffit pas à les faire fuir, vous pouvez utiliser un savon insecticide qui est à la fois efficace et moins toxique pour votre plante. Nous vous conseillons de tailler et jeter les parties trop infestées.

Placez vos plantes d’extérieur dans un endroit adapté

plantes extérieures

Vos plantes d’extérieur ont besoin de conditions spécifiques pour bien se développer dans un environnement clos. En les changeant d’environnement, vos plantes subissent un traumatisme, il faut éviter d’en rajouter en les changeant de contenants.

Vous devez donc reproduire des conditions similaires à l’extérieur.

Il vous faudra positionner vos plantes dans un lieu ayant les conditions de luminosité et de températures adaptées à leurs besoins. La majorité des plantes ne supportent pas une ombre totale mais trop de lumière peut être risqué. Il est conseillé d’exposer vos plantes à proximité d’une fenêtre exposée à l’est car vous disposerez d’une belle luminosité sans avoir un soleil direct.

Nous vous conseillons de laver vos fenêtres régulièrement afin que vos plantes aient toujours la quantité de lumière requise.

Dès que les températures nocturnes sont supérieures à 10 degrés, vous pouvez commencer à sortir vos plantes progressivement en les acclimatant. Ne soyez pas trop pressé, car il serait dommage de gâcher tout le travail de cet hiver en les sortant précipitamment.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *