À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

Bannière plantes et arrosage

Quelles sont les plantes à protéger l’hiver et comment les arroser ?

En période hivernale, les plantes entrent dans leur phase de repos végétatif, c’est-à-dire qu’elles vont ralentir leurs fonctions vitales afin d’économiser leur énergie. Durant cette période, certaines vont bien résister au gel et ne demanderont que peu d’entretien, tandis que d’autres vont devoir être protégées du froid et être hivernées. Il faudra alors soit les placer en intérieur, sous serres tunnel, ou encore les protéger grâce à des voiles d’hivernage.

Les principaux types de plantes à protéger en hiver 

Durant la période de repos végétatif, on distingue 2 types de végétaux : les plantes caduques et les plantes persistantes.

Les plantes caduques sont des plantes qui vont perdre leurs feuilles en période hivernale. Celles-ci n’ont quasiment plus aucune activité durant l’hiver, ce qui leur permet d’être beaucoup moins sensible au froid et aux gelées. Moins frileuses, il est donc moins utile de poser un voile d’hivernage dessus, de les placer sous serre, ou de les entreposer à l’intérieur des maisons.

Dans votre jardin, privilégiez des plantes propices à votre région, adaptées à votre climat et ses aléas.

Les plantes persistantes quant à elles, ne vont pas perdre leurs feuilles et ne vont pas entrer en hibernation à proprement dit. Leur végétation sera seulement ralentie durant la période hivernale mais elles continueront à avoir besoin d’entretien et de soins. Craignant les gelées, elles devront être protégées par des toiles ou placées en intérieur pour certaines.

Pour la plupart de ces plantes, il faudra une période particulièrement froide et longue pour risquer la crevaison de la plante.

Soulever_toile

Les plantes tropicales ou d’origine méditerranéennes à abriter du froid

Une grande partie des plantes tropicales et méditerranéennes sont des plantes persistantes et rustiques. Bien qu’elles survivent maintenant à de basses températures, il est préférable de les placer en intérieur ou de les protéger du froid et du gel à l’aide de voiles d’hivernage et de paillage .

Méfiez-vous de l’humidité. Ce type de plantes supportent mieux le froid que l’humidité. Celle-ci se forme lorsqu’il y a beaucoup de condensation sous les protections hivernales que vous avez mis en place, c’est pour cela qu’il est important d’aérer ces toiles et films en hiver.

Les principaux types de plantes à protéger :

  • Les agrumes : citronnier, oranger…
  • Les arbres : olivier, palmier, bananier, figuier…
  • Les arbustes : lantaniers, bougainvilliers, laurier-rose, hibiscus…
  • Les plantes grimpantes : dipladénia, jasmin et faux jasmin (trachelospernum)…

Pour toutes ces plantes, il est conseillé d’avoir un sol bien drainé et de les protéger avec un paillage, un voile d’hivernage ou du film à bulles, particulièrement pour les plantes en pot. 

arrosage-automatique

Attention cependant, le film à bulles ne doit pas être posé en contact direct avec vos végétaux, ceux-ci ne pourrait pas respirer convenablement et risqueraient alors de suffoquer.
La plupart supportent des températures basses sur de courtes périodes. Si les périodes de gel deviennent trop longues, il est possible qu’elles dépérissent.

Les plantes à massif qu’il faut hiverner 

arrosage-automatique

Beaucoup de plantes à massif sont des plantes gélives, c’est-à-dire qu’elles ne supportent pas le gel et qu’elles devront alors être hivernées (passer l’hiver à l’abri). Pour se faire, vous pouvez les placer dans des endroits frais, loin du gel, comme les garages, les caves, ou dans les maisons. Méfiez-vous des écarts de températures et des endroits trop humide.

Si vous souhaitez conserver vos massifs mais que vous n’avez pas d’endroit pour les stocker, vous pouvez faire des boutures dans un verre d’eau ou dans du terreau humide. Une fois la période hivernale terminée, vous pourrez les replanter en extérieur.
Les principales plantes à massif à protéger :

  • Les bégonias
  • Les dahlias
  • Les fuchsias
  • Les géraniums
  • Les impatients
  • Les pélargoniums

Les plantes grasses qu’il faut protéger du gel

Lorsque le froid arrive, les cactées et les succulents vont, comme les autres types de plantes, entrer en période de repos hivernale. Afin de les aider, vous pouvez les préparer en diminuant l’arrosage progressivement, tout en diminuant la luminosité.

Si vos plantes grasses sont dans votre jardin, vous pouvez réaliser des boutures avant que le froid n’arrive. Il suffit simplement de récupérer une feuille, de la laisser sécher trois jours puis de mettre la base de la feuille en terre. Vous pourrez ensuite les replanter au printemps. 

Si votre région n’est pas sujette à de longues périodes de froid et de gel, vous pouvez mettre vos succulents sous verre ou sous un toit en plastique tout en gardant des ouvertures sur les côtés pour permettre une bonne aération. Vos plantes seront protégées de la pluie, de l’humidité et résisteront mieux à l’hiver car leurs racines seront au sec.  

Certaines variétés, comme les opuntias, vont pouvoir survivre à des températures allant jusqu’à -10°, d’autres vont devoir être hivernées. 

Les principales plantes grasses à protéger :

  • Les cactées 
  • Les echeverias
  • Les aeoniums
Soulever_toile

L’arrosage des plantes en hiver

Lorsque l’hiver arrive, il est primordial de mettre à l’abris vos plantes et de les protéger contre les vents gelés grâce à des voiles d’hivernages par exemple, des paillages ou encore du film à bulles. Durant cette période, vos petites protégées entrent en période de repos végétatif et diminuent leur activité.

Malgré tout, vos plantes ont encore besoin d’être arrosées afin d’éviter les sécheresses hivernales : les racines se déshydratent et votre plante aura du mal à assurer sa croissance au printemps.

Afin d’éviter de mettre à mal vos plantes, il faudra donc gérer convenablement votre arrosage.

arrosage-automatique

Arroser les plantes d’extérieur en période froide

En extérieur, l’arrosage de vos plantes peut devenir un sujet sensible. Pour ne pas nuire à vos végétaux, il faut mieux éviter d’avoir un taux d’humidité trop élevé aux racines, celles-ci pourraient geler et provoquer la crevaison du plant.

Afin de limiter l’humidité, il vous faut privilégier une terre drainante, votre sol ne doit pas se gorger d’eau. Si le sol est déjà humide, ce n’est pas la peine d’arroser. Il faut arroser au minimum pendant la saison hivernale et opter pour un arrosage en pluie fine qui sera mieux absorbé par la terre. Vous pouvez totalement arrêter d’arroser vos cactées d’octobre à mars, ils ne souffriront pas d’un manque d’eau.

En hiver, il est préférable d’arroser le midi, lorsque le sol est réchauffé et que les températures sont positives. Les rayons du soleil permettront à l’eau d’être absorbée avant que le gel n’arrive et ne mettent en danger vos racines. De plus, votre eau doit être au plus proche de la température du sol pour ne pas créer de choc thermique. Il est inutile de sortir votre eau du frigo, préférez celle d’un réservoir extérieur.

Méfiez-vous, si vous avez paillé votre sol et que vous arrosez trop, vous risquez de créer un effet inverse : l’eau ne va pas être drainée correctement et risque de geler.

Arrosez en fonction de la météo et des précipitations, il vaut mieux arroser en petite quantité mais régulièrement, tous les 10 jours environ. Si vous préférez être guidé, vous pouvez placer un pluviomètre dans votre jardin.

Soulever_toile

Arroser les plantes d’intérieur en hiver 

L’hiver dans nos maisons peut parfois être rude pour nos plantes d’intérieur. Souvent originaires des régions tropicales, elles n’apprécient guère l’ambiance chaude et sèche que l’on retrouve en intérieur. Il est de rigueur de gérer leur arrosage pour les retrouver en pleine forme lorsque l’hiver sera passé.

En générale, le manque d’arrosage ne sera que rarement fort de conséquences. À l’inverse, un arrosage trop important provoquera l’asphyxie des racines qui finiront alors par pourrir.

La majorité des plantes d’intérieur vont se contenter d’un arrosage léger au pied et d’une brumisation sur les feuilles, une fois par semaine.

Pour les plantes grasses, il faut impérativement les éloignées des sources de chaleur tout en gardant toujours un maximum de lumière. Il n’est pas utile de les arroser d’octobre à mars, mais si vous constatez un flétrissement des feuilles, arrosez grâce à un brumisateur.

arrosage-automatique

La fin de l’hiver pour vos plantes de jardin 

Le retour des beaux jours, lorsque le printemps arrive et que les dernières gelées sont passées, c’est le moment de ressortir vos plantes.

En premier lieu, il serait convenable de sortir vos plantes tropicales et méditerranéennes, en pot, et de retirer progressivement les voiles d’hivernages et film à bulles que vous aurez placés.
Prenez soin d’y aller de manière progressive afin de ne pas créer de choc thermique.
Pensez également à aérer vos serres et ouvrir vos abris où ont été hivernées vos plantes.

Grâce à tous vos efforts, vos plantes vous diront merci et se réveilleront en pleine forme pour commencer le printemps.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *