Pourquoi nourrir les oiseaux

Pourquoi nourrir les oiseaux ?

Cela fait plusieurs années que la LPO ne cesse de recommander aux habitants de la France et de l’Europe de nourrir et de protéger les oiseaux, surtout pendant les périodes de pénurie alimentaire. D’après cette sensibilisation, des millions de personnes ont décidé de placer des mangeoires à oiseaux dans leur jardin ou sur leur balcon.

Nourrir les oiseaux durant l’hiver

Maladie-Oidium

Généralement, la période idéale pour nourrir les oiseaux commence à la mi-novembre jusqu’à la fin mars. En effet, nourrir les oiseaux en hiver constitue une très bonne initiative pour les aider à subsister et à passer cet épisode difficile. Pendant cette saison, le froid, la neige ou encore le gel ralentissent leur accès à des aliments naturels comme les différents types d’insectes, les baies ou les graines. Nourrir les oiseaux pendant les mois d’hiver vous permet également d’apprécier la présence de ces petits animaux à plumes dans vos jardins.

Quand et pourquoi arrêter de donner à manger aux oiseaux ?

D’après les conseils des professionnels, la mise à disposition de nourriture pour oiseaux dans votre jardin n’est plus nécessaire dès le début du printemps. Lorsque les journées deviennent plus douces, ces volatiles commencent à construire un nichoir ou à chercher une cavité pour y pondre leurs œufs.

Or, les boules de graisse, tout comme les lipides issus des graines ne sont pas adaptées aux futurs petits oiseaux. Ces derniers doivent exclusivement se nourrir de protéines issues de proies animales pour se développer.

Par ailleurs, en continuant de donner à manger aux oiseaux, vous risquez de les rendre dépendants à la mangeoire. Pourtant, ils doivent impérativement apprendre à se nourrir par eux-mêmes. Il faut donc arrêter de donner à manger aux oiseaux à ce moment là. Cependant, vous pouvez leur fournir de l’eau tout au long de l’année.

Maladie-mildiou

Quelle nourriture pour les oiseaux ?

En tant qu’animaux à sang chaud, les oiseaux doivent se nourrir de graisses animales et végétales en petite quantité. Vous pouvez leur donner du suif de bœuf, du lard de porc ou encore un bout de pain recouvert de graisse végétale achetée dans une boutique spécialisée.
Parmi la nourriture pour les oiseaux, il existe :

  • Les graines : Les meilleures graines pour un oiseau sont les mélanges de tournesols noirs, de cacahuètes non grillées et non salées ainsi que de grains de maïs concassés. Pour les pinsons et les mésanges, vous pouvez aussi leur préparer un mélange à base de graines de tournesol noir, de grains de maïs concassés, de flocons d’avoine, de chanvre, de sésame et de millet.
  • Les fruits et noix : Que votre mangeoire soit sur le sol ou suspendu sur des arbres, servez aux mésanges ou aux pinsons des aliments bio. Vous pouvez vous tourner vers les noix de coco fraîches, les noisettes ou encore des fruits tombés. Conservez-les au frais et redistribuez-les pendant la période hivernale. Les oiseaux adorent également les raisins secs, abricots secs et amandes.
  • Les restes de cuisines : À l’extérieur de la maison, il est également possible de servir des restes de cuisine dans vos mangeoires à oiseaux. Toutefois, veillez à les donner en petite quantité. Vous pouvez, par exemple, donner des croûtes de fromage desséchées, des miettes de biscuits ou de gâteaux, des pommes de terre des champs, du riz et des nouilles cuites, etc.
  • L’eau : L’apport d’eau pour les oiseaux est recommandé toute l’année, surtout pendant les périodes hivernales. En effet, ces animaux ont souvent du mal à trouver des points d’eau durant cette saison en raison du gel. Vous pouvez leur proposer de l’eau dans une coupelle ou bien via un point d’eau peu profond, sans alcool, ni antigel.
Maladie-rouille

Où placer les mangeoires à oiseaux ?

Pour attirer de nombreuses espèces, il est important de bien choisir la place de la mangeoire et de l’abreuvoir à oiseaux. Selon la Ligue pour la Protection des Oiseaux, il est conseillé d’opter pour :

  • Un emplacement au centre du jardin.
  • Une place éloignée des murs, des fenêtres et des baies vitrées.
  • Un endroit dégagé avec des arbustes ou une haie bien fournie sur le côté pour éviter l’accès des prédateurs.
  • Un endroit bien visible pour que vous puissiez profiter à tout moment du spectacle.

Très souvent, les zones de nourrissage des oiseaux attirent de nombreuses espèces. Voilà pourquoi, il est recommandé de disperser les mangeoires et abreuvoirs pour éviter la propagation des maladies. Pensez également à installer plusieurs types d’équipements (à suspendre, à poser sur pieds) pour s’adapter aux besoins de tous les oiseaux.

Fonte-des-semis

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *