À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

Bannière protéger oiseau

Quand faut-il arrêter de donner de la nourriture aux oiseaux ?

Nourrir les oiseaux du jardin en hiver est une pratique déjà connue et très répandue. Il s’agit, en effet, d’une période de pénurie alimentaire pour nos amis à plumes.La question qui se pose est : quand faut-il arrêter le nourrissage des oiseaux ?

Si la réponse se réfère souvent au mois de mars et d’avril, il convient toutefois de prendre en compte les conditions météorologiques en fonction desquelles dépend l’abondance de la nourriture.

Arrêter de nourrir les oiseaux en Mars

Au cours de ce mois, plusieurs oiseaux comme les mésanges viennent encore s’alimenter aux mangeoires. Le nombre peut même être décuplé puisque certaines espèces ayant hiverné dans des lieux différents, décident alors de regagner leur site de nidification.

Il faut savoir qu’en mars, le temps reste très variable. Aux périodes de redoux s’alternent des cycles plus froids. Avec les éléments de la nature qui sont à moitié réveillés, la quantité de nourritures peut être encore insuffisante, alors les espèces sont de plus en plus nombreuses à sortir de leur refuge pour trouver quelque chose à manger. Des oiseaux inhabituels peuvent venir prendre leur part à la mangeoire : le Tarin des aulnes, le moineau friquet, etc.

Oiseau sur branche
Oiseau_poutre
Rouge Gorge sur un bois

Avril, un mois délicat pour les oiseaux

« En avril, ne te découvre pas d’un fil », comme l’indique le diction, il faut se méfier à l’égard des éventuelles variations de température au mois d’avril. D’un instant à un autre, le temps peut devenir froid et humide.

Ainsi, les ressources alimentaires pour nos amis à plumes peuvent encore se faire rares. Le bouleversement des milieux agricoles entraîne également la raréfaction de la nourriture surtout pour les granivores comme les bruants, les pinsons et les moineaux. Tout comme au mois de mars, il convient encore de nourrir les oiseaux dans le jardin. La LPO et Natagora recommandent le nourrissage d’oiseau uniquement au cours de la période hivernale, c’est à dire, à partir de la mi-novembre jusqu’en mars.

Pinson qui chante

Arrêter de donner à manger aux oiseaux, pourquoi ?

Il ne faut pas dénigrer les consignes et les conseils de nourrissage des oiseaux, notamment les périodes à respecter, sinon cela peut générer des effets néfastes.

Des perturbations physiologiques

Un nourrissage prolongé perturberait les habitudes alimentaires des jeunes oiseaux. En effet, ces derniers deviennent insectivores au cours du printemps et doivent ainsi apprendre par eux-mêmes en chassant des insectes pour survivre.

Un risque de transmission de maladies

Lors des beaux jours, notamment pendant le printemps, les maladies se montrent plus prédominantes qu’en hiver. Rassembler différentes espèces sur une même mangeoire ou un même abreuvoir favorise la propagation de plusieurs infections comme la salmonellose, qui affecte souvent les pinsons, la mésange et les verdiers.

Oiseau sur une branche
Pinsonchant

Un impact sur la prédation des animaux en cohabitation

Le rassemblement de plusieurs oiseaux dans le jardin peut susciter l’instinct de prédateur chez les animaux sauvages, mais également les animaux domestiques, comme le chat. Il convient, de ce fait, d’installer les mangeoires en hauteur et de fournir un accès facile à des perchoirs disposés dans des endroits dégagés.

Un déséquilibre dans la communauté aviaire

Si nourrir les oiseaux peut aider certaines espèces à survivre face aux aléas du climat, ceci peut-être nuisible pour d’autres, en raison du processus de compétition. En effet, ce ne sont pas forcément toutes les espèces qui bénéficient des suppléments alimentaires que vous fournissez.

Pourquoi nourrir les oiseaux en hiver ?

Pendant le grand froid, les oiseaux du jardin sont obligés d’hiberner dans leurs nids. Pendant cette période de l’année, il y a aussi la raréfaction des aliments. Les vers et les insectes, les baies tout comme les graines deviennent difficiles à trouver.

Notons également la présence à profusion du gel qui rend la recherche encore plus ardue. Nos amis à plumes éprouvent des besoins nutritionnels importants en hiver, notamment les nourritures riches en lipides. Il convient par exemple de leur donner des graines, des noix, des fruits secs, des cacahuètes, des boules de graisse. Mélanger le tout avec de la margarine ou du beurre serait l’idéal.

Il ne faut pas non plus négliger l’hydratation des oiseaux durant la saison du grand frimas. Il se sied d’aménager un abreuvoir afin de les permettre également de boire de l’eau et de se baigner de temps en temps pour entretenir leur plumage.

Mésange arrive en volant sur une main
Moineau vole dans la neige
Rouge Gorge dans la neige
Mésange mange dans une main des graines
Oiseau rouge sur une branche dans la neige
Mesange_neige
Neige_moineau
Neige_RougeGorge
Neige_mesange
Neige_oiseau_rouge
previous arrow
next arrow

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *