À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

Image de fond oiseaux utiles au jardin

Quels sont les oiseaux utiles pour le jardin ?

Acteurs incontournables d’un meilleur équilibre pour la nature, les oiseaux occupent une place prépondérante dans le jardin toute l’année. Afin d’encourager leur installation, il est recommandé de conserver les haies, planter des arbres ou encore des arbustes pour qu’ils puissent y nicher. Il convient de protéger les oiseaux en raison de leurs multiples bienfaits dans les jardins. Que ce soit au printemps, en automne ou encore en hiver, il faut connaître les espèces les plus utiles dont la présence serait bénéfique pour l’homme.

Pour vous aider à reconnaître les oiseaux des jardins, vous pouvez vous diriger vers la ligue de Protection des Oiseaux, mais également via d’autres sites spécialisés. 

Le verdier

Verdier sur une mangeoire

Cet insectivore est très répandu en France. Il se distingue par ses couleurs de plumage vert et jaune. Cet oiseau apprécie les petits fruits et les graines que les arbres et les arbustes proposent en saison.

En automne et en hiver, cette espèce d’oiseaux est capable de se contenter de l’eau et des graines de tournesol. Si des nourritures lui sont mises à disposition, le verdier n’hésite pas à se rendre de temps en temps dans le jardin, souvent sous bois ou sur les feuilles.

Sédentaire, le verdier peut rester pendant une dizaine d’années dans un même espace. Il se montre très protecteur si jamais des espèces destructives infestent son lieu de vie ou son nichoir.

Le moineau

Moineau dans un buisson
Moineau3

Un oiseau passereau au plumage gris et brun, le moineau est assez trapu. Le mal se reconnaît par la bavette noire qu’il porte sous la gorge. On le croise tout au long de l’année notamment pendant l’automne et le printemps dans presque toutes les régions de France. 

C’est une espèce peu farouche qui s’installe dans le jardin ou dans la nature surtout quand il y a du soleil. Parfois même, il arrive à cette espèce d’oiseaux de nicher dans les gouttières et dans la toiture des maisons. S’il se nourrit des graines des chardons et des orties, il n’hésite pas à sauter sur les coléoptères comme les hannetons, les fourmis et les pucerons.

La mésange

Mésange sur du blé
Mésange huppée sur branche
Mésange sur branche
Mésange noire
Mésange huppée dans la forêt
Mesange2
Mesange4
Mesange1
Mesange3
Mesange5
previous arrow
next arrow

C’est sans doute l’oiseau des jardins qui compte le plus de variétés en France et dans toute l’Europe. Les mésanges contribuent à l’élimination de plusieurs nuisibles dans votre espace vert.

Facilement reconnaissable par sa couleur, la mésange bleue raffole des coléoptères, mais aussi des chenilles et des larves en tout genre.
Friande des araignées, la mésange huppée mange également d’autres insectes néfastes.
Pour préserver les fleurs et les plantes de votre potager des larves et des autres insectes, les mésanges charbonnières et les mésanges nonnettes sont également parfaites.

Si vous voulez attirer cette espèce d’oiseaux à la maison, n’hésitez pas à lui donner de graines et autre nourriture sur la mangeoire. À côté, n’oubliez pas de mettre de l’eau pour l’hydrater.

Le bouvreuil

Bouvreuil

Les bouvreuils font partie des oiseaux granivores. Que ce soit sur les fleurs, sur les fruits ou sur les arbres, cet oiseau peut vivre pleinement dans le jardin grâce à son bec capable de casser les noyaux les plus durs. C’est ce qui lui permet également de picorer les baies et les fruits des aulnes, des charmes et des lilas. Ainsi, il contribue naturellement et de manière biologique au renouvellement de la faune.

Vous n’avez qu’à mettre une mangeoire remplie de nourriture notamment de graines à sa disposition pour le faire venir. D’après les conseils des professionnels, ces animaux à plumes ont besoin de boire de l’eau de temps en temps. Le bouvreuil est un petit oiseau qui vit le plus souvent en couple. Sa robe orangée et sa tête pivoine ou rouge, fait de lui un beau spécimen. Il faut savoir cette espèce aime bien les baies, le soleil et trouver à manger sur terre.

Le rouge-gorge

Rouge_Gorge1
Rouge Gorge posé sur des fleurs

Cette espèce migratrice se reconnaît par son corps bien rond et sa gorge orangée. Il devient sédentaire aussi vite qu’il trouve régulièrement de quoi à manger dans un endroit. Le rouge-gorge défend son territoire contre les opportunistes surtout les animaux de son genre.

Il figure parmi les oiseaux utiles dans le jardin. En effet, il chasse les insectes et les vers qui faufilent ou vivent dans le sol du potager. Le rouge-gorge élimine ainsi les nuisibles et contribue grandement à l’assainissement du sol. À côté de leur nichoir, il faut prévoir des graines et de la graisse pour l’inciter à rester dans votre espace en hiver. Il est également nécessaire de le protéger des prédateurs comme les chats ou les chiens.

Le chardonneret

Bouvreuil

Le chardonneret, lui aussi, est un allié incontournable du jardin. Le plumage de cette espèce est bigarré par du rouge, blanc, jaune, beige et du noir. Timide et très discret ; il prépare son nid au mois de mars. Ce nichoir est souvent à l’ombre en hauteur.

Ce spécimen préfère les peupliers ou encore les arbres fruitiers un peu éloignés de la maison. Il lui arrive parfois de nicher dans des haies. Ce passereau apprécie beaucoup les graines de plantes, le soleil et être à l’abri de toutes les autres espèces. Il tire d’ailleurs son nom des graines de chardon. Pour l’attirer dans les jardins, il convient de faire pousser des chardons et de la bardane.

La sittelle torchepot

Il s’agit d’un passereau d’Europe occidentale. Ces espèces d’oiseaux se démarquent par son aptitude remarquable à grimper. En effet, la sittelle torchepot est capable de se tenir en équilibre même sur les branches et les feuilles à la verticale.

Vivant généralement dans les forêts, cet oiseau n’hésite pas à rester dans le jardin s’il s’y sent en sécurité et y trouve de quoi se nourrir convenablement. On le trouve souvent dans les espaces verts surtout sur les fleurs, à courir après les chenilles, les larves, les hannetons, les fourmis, les autres insectes, mais aussi les coléoptères.

Sittelle Torchepot sur un arbre

Le troglodyte mignon

Rouge_Gorge1
Rouge Gorge posé sur des fleurs

Comme son nom l’indique, le troglodyte mignon est un beau et mignon petit spécimen. Son corps est arrondi, son plumage est marron clair rehaussé de lignes tachetées d’une teinte plus foncée au niveau des ailes, sa queue courte et bien relevée permettent de le reconnaître en toute facilité.

Avec ou sans ombre, il chasse tous les insectes nuisibles une fois installés dans le jardin. En effet, ce passereau raffole de chenilles et des larves d’araignées. Il nidifie dans les endroits épais d’une haie afin de fuir les regards indiscrets de l’homme, mais aussi de ses congénères. Malgré sa petite taille, le troglodyte mignon construit un gros nid en hauteur. Il habite parfois dans les cavités des vieux murs.

Le gobe-mouche noir ou gris

Gobemouche noir sur une branche
Gobemouche dans un arbre
Gobemouche gris sur une branche
Gobemouche gris sur des petites branches
Gobemouche_noir
Gobemouche
Gobemouche1
Gobemouche2
previous arrow
next arrow

Le gobe-mouche gris ou noir est, lui aussi, un oiseau passereau. Ce sont des chasseurs redoutables et ils gobent les mouches en plein vol à l’aide de leur bec particulièrement fin.

Insectivore insatiable, ce volatil adore également manger des moustiques, des bourdons, des taons, des papillons et bien d’autres insectes de la terre. Il se nourrit même des punaises des bois. Figurant parmi les oiseaux utiles pour le jardin, cette espèce dévore aussi les larves, les chenilles et les coléoptères.

Le sansonnet ou étourneau sansonnet

Etourneau1

L’étourneau est facilement reconnaissable par son plumage noirâtre tacheté de blanc. C’est l’un des meilleurs alliés pour notre jardin surtout pendant l’automne. C’est pourquoi on a entendu plusieurs conseils pour faire venir ces oiseaux dans le jardin.

Insectivore avide, cette espèce d’oiseaux mange absolument tous les insectes de plus petits ou plus grands : fourmis, grillon, sauterelle, araignée. Ils se délectent de nuisibles qui habitent sur les plantations, haies, arbustes. D’après les conseils des amateurs, ces espèces d’oiseaux sont très utiles pour éliminer les nuisibles sur la pelouse et sur le sol.

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *