À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

paillage naturel

Comment faire un paillage naturel ?

La couverture des sols avec du paillage naturel est préconisée par les amateurs de jardinage pour empêcher la pousse des mauvaises herbes et protéger le sol. Ces paillis assurent une meilleure protection de votre jardin ou de votre potager et contribuent à la croissance de vos plantes, de vos cultures et de vos légumes. Que ce soit pour un jardin potager ou un massif, le paillis naturel est également utilisé à titre décoratif et pour le développement de vos plantes. Pour trouver le meilleur paillage naturel pour votre jardin, nous allons vous guider dans votre choix.

 

Le paillage organique

tulipe fleurs à bulbe

L’utilisation d’un paillage organique pour le sol de votre jardin constitue une alternative pour ceux qui aiment jardiner sans produits chimiques. Son utilisation présente de nombreux avantages, notamment dans le système d’économie d’énergie. En effet, il permet notamment de recycler tous les déchets du jardin, de réduire la consommation d’eau en litres et de réduire la fréquence d’arrosage de vos plantes et de vos arbustes.

Les paillis organiques sont les plus bénéfiques pour le sol et les plantations. En effet, ils offrent une excellente protection de la terre contre les pluies violentes et les changements de températures. Le paillage organique réduit également le phénomène d’évaporation et garde l’humidité et la fraîcheur de la terre. Lorsqu’ils se décomposent, ce type de paillis naturel favorise le développement des micro-organismes et insectes dans vos plantations. Le paillage organique limite également le lessivage des sols et réduit les risques d’érosion.

paillette-de-lin

Le paillage organique est rassemblé en deux catégories :

  • Le paillage organique annuel: paillette de chanvre, coque de cacao, mulch de coco et le paillage miscanthu.
  • Le paillage organique pérenne: écorce de pin des landes, copeaux de bois et éclat de coco.

La différence entre ces deux catégories de paillage organique est que le premier se dégrade plus rapidement et qu’il doit être renouvelé tous les ans.

Les différents types de paillages organiques

Les copeaux, écorces décomposées et déchets de taille

Biodégradable, ce paillis est une alternative durable et naturelle. Il s’agit de paillis issus de déchets de bois et des végétaux provenant des industries, espaces verts et scieries. Ce type de paillage naturel s’utilise principalement pour les arbres, les arbustes et les massifs des plantes vivaces.

copeaux bois

Les écorces de fèves de cacao

Vous pouvez en trouver dans le commerce. Pour pailler ce type d’écorce, étalez une couche de 4 à 5 cm d’épaisseur sur votre sol. Il sert de rempart aux intempéries comme le gel, la grêle ou le vent. Optez pour les écorces de fèves de cacao si vous avez des sols pauvres en azote. Ce paillis est un excellent choix pour les plantes annuelles.

coque-cacao-paillage

Les cosses de sarrasin

Le principal avantage de ce paillis naturel est qu’il retient très bien l’eau contenue dans le sol de votre jardin ou de vos massifs. C’est le meilleur paillage pour les légumes et fruits qui nécessitent beaucoup d’arrosage.

paillage sarasin

Le matelas respirant formé par les graminées

Les tiges entre-nœuds creux de certaines graminées peuvent former un paillage naturel efficace lorsqu’ils sont taillés en automne. Posés au pied des plantes frileuses, ils vont former un matelas protecteur aéré.

Les tontes de gazon, le terreau de feuilles

Ce produit est moins esthétique, mais constitue un engrais pour vos légumes, votre plante vivace ou vos végétaux. Laissez sécher ce paillis naturel avant de les éparpiller dans le jardin pour redonner au sol les ressources dont il a besoin. Ce type de paillage naturel est parfait pour les cultures potagères, car il possède une durée de vie de seulement quelques mois.

paillage gazon

La paille, la paillette et le foin

Ces paillis libèrent des quantités considérables de potassium ; ce qui constitue un grand atout pour les plantations. Il est conseillé de répandre au moins une couche de 10 cm de ce paillis sur votre zone de culture et sur vos massifs de fleurs.

paillage foin

Le carton ou le papier journal

Biodégradable, il constitue une solution économique qui vous permet de préserver votre sol tout en réduisant le développement de mauvaises herbes.

paillage carton

La toile de paillage en fibre de coco ou en jute

Totalement biodégradable, ce type de paillage organique est parfait pour entourer les jeunes arbustes. Les toiles de paillage de fibre de coco ou en jute sont perméables à l’eau et à l’air. Elles empêchent, par ailleurs, le développement de mauvaises herbes. Cette toile de paillage biodégradable est disponible sur le marché en rouleau.

Ces paillages organiques comme la paillette de chanvre, les écores de pin ou les copeaux de bois sont aussi disponibles sur le marché en sac de 60 litres à 150 litres et en Big Bag. Ainsi, vous pouvez choisir celle qui convient à votre jardin.

toile de paillage biodégradable

Le paillage minéral

rhododendron

Contrairement au paillage organique, le paillage minéral ne se décompose pas et donc, ne régénère pas le sol. Toutefois, il présente de nombreux avantages pour l’environnement et pour la biodiversité.

En effet, ce type de paillage contribue à la protection de vos zones de cultures contre le phénomène de battance qui se produit lors des fortes pluies. Lors de ce phénomène, une croûte se produit à la surface de la Terre et gêne la vie du sol en empêchant l’eau et l’air d’y pénétrer.

gravier marbre blanc

Le paillage minéral conserve également la chaleur du sol afin de protéger les végétaux et les insectes décomposeurs qui s’y abritent. Ce type de paillis est, par ailleurs, perméable à l’eau et à l’air. Il a aussi l’avantage de limiter le développement des mauvaises herbes.

En fonction du type de végétal que vous voulez planter, vous avez le choix parmi les différents types de paillis minéral.

Les graviers

Ce type de paillage minéral offre un bon drainage au sol et protège le collet des plantes de l’humidité. Ce paillis correspond à de nombreux types de plantes : toutes les plantes méditerranéennes, les alpines, les succulentes, les graminées, etc. Pour préserver la vie du sol et les matériaux organiques contenus dans le sol, vous trouverez des graviers de Quartz, de granit et même de marbre.

paillage-gravier

L’ardoise

Ce type de paillage est très esthétique avec sa teinte sombre et très naturelle qui donne un aspect contemporain aux massifs et plates-bandes. Il possède une structure en feuilles qui lui permet d’être très efficace contre les indésirables. L’ardoise est parfaite pour les plantes comme les hortensias.

paillage ardoise

La pouzzolane

Grâce à sa structure alvéolaire, cette roche d’origine volcanique a un fort pouvoir de rétention d’eau. Elle contribue, ainsi, à maintenir le sol bien au frais. La pouzzolane est également un bon isolant thermique et est très esthétique de par sa teinte allant du rouge au noir. Choisissez ce paillis avec une granulométrie importante pour éviter qu’elle ne s’intègre peu à peu au sol.

paillage pouzzolane

Les billes d’argile

Les billes d’argile disposent d’une propriété à retenir l’eau. Elles sont utilisées en paillage pour conserver particulièrement la fraîcheur du sol et pour empêcher l’évaporation rapide des sols humides en été. Ce type de paillage minéral est souvent utilisé pour pailler les pots, bacs dans votre jardin. À part son aspect décoratif, elles limitent également la pousse des mauvaises herbes.

bille d'argile

Il existe une multitude de paillis pour couvrir le sol de vore jardin. Vous connaissez maintenant les avantages des différents paillages, à vous de tester et savoir lequel est plus adapté à vos besoins et à votre jardin. Bon paillage.

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *