À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

cosse cacao

Tout savoir sur le paillage organique

Le sol de votre jardin a besoin d’être protégé quotidiennement des intempéries et des mauvaises herbes pour garder tous ces nutriments, maintenir une grande biodiversité et assurer le bon développement de vos cultures. Le paillage organique est un paillis naturel qui permet de couvrir votre sol et de maintenir la richesse de la terre.

Qu’est ce qu’on entend par « paillage organique » ?

tulipe fleurs à bulbe

Le paillage organique consiste à recouvrir le sol avec des matériaux naturels rigoureusement sélectionnés pour le nourrir et l’épargner des conditions climatiques qui peuvent nuire à ses éléments nutritifs.

Définition du paillage organique

Ce type de paillage n’est autre qu’une couverture de sol à base de matières organiques biodégradables. Souvent non décomposés, ces paillis proviennent de matériaux recyclés. Les sols couverts  sont moins soumis aux variations thermiques et climatiques. Celui-ci demeure bien meuble et n’a pas besoin d’être retourné après chaque culture. Grâce aux micro-organismes du paillage organique, il reprend vie et se transforme en humus très fertile pour vos sols.

Avantages de ce paillis pour le jardin

paillage sol

Que vous ayez un potager ou un massif de fleurs dans votre jardin, l’utilisation du paillage organique vous permet d’éviter le tassement du sol sous l’action de la pluie. Le paillage empêche la formation de croûte imperméable qui entrave la filtration de l’eau.

Cette technique de jardinage permet en même temps d’éviter le phénomène de lessivage, souvent responsable du balayage des nutriments essentiels à la croissance des plantes. En gardant la terre humide, elle limite également la fréquence d’arrosage et optimise la fertilité du sol.

À la différence du paillage minéral, comme la pouzzolane, l’utilisation du paillage organique vous permet d’améliorer la structure du sol en favorisant la formation d’un humus. Ce produit est un véritable engrais qui enrichit et optimise la fertilité de la terre.

Mise en place des matières organiques

pose paillage organique

Pour avoir une bonne récolte toute l’année, il est important de prendre en compte à la préparation et à l’installation de paillis naturel organique. Premièrement, il convient de désherber la surface que vous voulez exploiter. Il faut rappeler que le paillage organique n’agit pas en tant que désherbant naturel.

Il prévient uniquement la pousse de nouveaux adventices. Après le nettoyage du sol, épandez de manière uniforme le paillage de votre choix autour des plants. Prévoyez une couche d’environ 5 à 7 cm d’épaisseur.

D’après les conseils de nombreux jardiniers, il faut toujours adapter la quantité de paillis utilisés en fonction de la hauteur de vos cultures. Après la mise en place de votre paillis, l’arrosage est important pour humidifier et bien tenir en place le paillage.

Secret d’un paillage organique réussi

paillage organique

Évitez de procéder au paillage si le sol est n’est pas suffisamment réchauffé, protégé et parfaitement dégelé. Ces deux conditions s’imposent afin de ne pas étouffer la plantation. Le mois de mai serait idéal pour étaler votre paillis. Que vous utilisiez de la paille, des écorces de pin, des plaquettes de bois, de chanvre ou un déchet de la cuisine, il faut renouveler le paillis au printemps pour ne pas déséquilibrer votre sol.

Les différents paillages organiques

Composé généralement d’éléments végétaux, le paillage organique se décline en plusieurs variétés que vous pourrez choisir en fonction des besoins de vos plantations et de votre sol. Il est primordial de connaître les caractères et les propriétés de chaque paillis organiques afin de favoriser le développement de vos cultures et leur apporter les nutriments nécessaires : minéraux, acide, vitamines.

Parmi les paillis organiques les plus utilisés, il existe :

La paille

Issue de tiges de graminées après la récolte des céréales, cette matière de paillage est très efficace sur un terrain humide et désherbé. Légère et bien aérée, la paille favorise la pénétration de l’eau et garantit une meilleure ventilation au fil des années et tout au long des saisons. Très aérée, la paille a l’avantage de laisser bien respirer le sol. Grâce à cet effet, elle limite l’évaporation d’eau. Elle est également efficace pour limiter la pousse des plantes adventices.

paille paillage

Le foin

Plus fin, le foin provient du fauchage d’herbes dans les champs verts. Il est riche en azote et est un véritable compost en surface. Le foin se décompose rapidement pour former l’humus. Pour favoriser la pousse de vos légumes, il faut le renouveler assez fréquemment.

paillage foin

  La noix de coco

Très esthétique, le paillis de coco constitue une bonne protection pour les massifs de vivaces et d’arbustes. Il vous servira d’une couverture hivernale pour protéger votre sol du grand froid. Grâce à la grande durée de vie de ces paillis, ils sont idéals pour des cultures fixes comme les plantes aromatiques ou encore les arbustes à petits fruits.

paillage coco

Les feuilles mortes

Les feuilles mortes servent d’excellent paillage organique. Grâce à leur décomposition rapide, elle se transforme en humus très riche en éléments nutritifs. Si vous voulez accélérer le processus de décomposition, n’hésitez pas à les faire passer au broyeur.

feuille morte jardin

Les frondes de fougères

À base de matières végétales, les frondes de fougères constituent des insecticides et antifongiques très efficaces. Elles se décomposent et libèrent du métaldéhyde faisant fuir les limaces. Particulièrement légère, c’est une bonne couverture de sol pour votre jardin ou pour votre potager. En plus, ce paillis naturel laisse circuler parfaitement l’eau et l’air et constitue un excellent paillis pour les différents végétaux, comme : les légumes, les arbustes, les types de vivaces, etc.

frondes de fougères

La sciure de bois

Particulièrement légère, la sciure de bois est un choix intéressant si vous ne voulez pas étouffer vos cultures. Ce paillis contient des éléments carbonés propices au développement des plantes. Elle offre également une protection efficace contre les différents types de variations thermiques. Utilisez la sciure de bois pour pailler les plantes acidophiles comme les groseilliers, les fraisiers ou encore les framboisiers.

sciure bois

Les déchets de cuisine

Les épluchures de légumes et de fruits peuvent être aussi utilisées pour pailler vos plantations. En plus de leur fraîcheur, ces déchets apportent une quantité importante de nutriments pour votre sol. Si elles vous paraissent peu esthétiques, vous pouvez les couvrir d’une couche de paille.

compost surface

Les paillettes de lin ou chanvre

À base de lin ou de chanvre, les paillettes sont légères et poreuses. Le paillis de lin et le paillage de chanvre gardent l’humidité et la fraîcheur du sol pour garantir la bonne croissance des fraisiers, framboisiers… Ce type de paillage organique a également un pouvoir incomparable à repousser les limaces. Les paillettes de lin ou de chanvre permettent de limiter l’évaporation d’eau.

paillette de chanvre

La coque de cacao

Un véritable atout pour votre sol, la coque de cacao nourrit en profondeur vos cultures. À cet effet, les horticulteurs l’utilisent souvent pour protéger leur potager et leur verger. Biodégradable et durable dans le temps, elle convient aussi bien aux légumes qu’aux arbres fruitiers. D’après les avis et conseils d’experts du jardinage, elle est plus pratique que la toile de paillage ou les différents types de paillis minéraux.

coque de cacao

La nature propose tout le paillage nécessaire pour protéger et enrichir le sol de votre jardin. C’est justement cette manipulation de matières organiques qui font les joies du jardinage.  

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *