aménager serre tunnel

Comment aménager l’intérieur d’une serre tunnel ?

Véritable must-have de tous les passionnés de jardinage, la serre tunnel permet d’abriter vos cultures des maladies, du gel en hiver et de les protéger contre les intempéries. Cependant, pour profiter au maximum de ce cocon, vous devez l’aménager selon vos besoins et selon les travaux que vous souhaitez y faire. Découvrez dans cet article nos conseils pour bien aménager l’intérieur de votre serre de jardin.  

Comment organiser, préparer et optimiser au mieux l’intérieur de votre serre tunnel ?

Avant de commencer à cultiver dans votre nouvelle serre de jardin, vous devez vous organiser et réaliser quelques aménagements intérieurs.

·       Prévoyez une allée centrale et des allées secondaires pour une meilleure organisation

allée serre Pour bien répartir l’espace au sol, la première chose à faire est de mettre en place une allée centrale sur laquelle vous pourrez circuler librement et facilement dans votre serre tunnel. Si la taille de votre installation le permet, n’hésitez pas à prévoir des allées secondaires perpendiculaires à l’allée centrale pour faciliter votre déplacement dans la serre. Il est conseillé de recouvrir le sol au niveau de l’allée pour ne pas salir vos chaussures pendant vos déplacements, mais aussi pour éviter que l’allée ne se transforme en jungle. Plusieurs options s’offrent à vous pour aménager l’espace au sol: vous pouvez installer des caillebotis, des dalles en bétons, des pas japonais ou encore un feutre géotextile. Il est également important de vous assurer que le passage soit assez large et plat pour faciliter les déplacements vers vos différentes cultures même avec une brouette.

·       Pensez au système de ventilation de votre serre tunnel

ventilation serre Une bonne ventilation est également essentielle pour éloigner les risques de développement de maladies et d’autres problèmes de vos prochaines cultures. D’autant plus que dans un abri fermé sans air, la température peut très vite monter. Cela peut engendrer la brûlure de vos plantes. Vous pouvez parfaitement ouvrir votre serre tunnel tous les jours pour l’aérer et fermer dans la soirée. Sinon, il est également possible de songer à équiper l’abri de jardin d’un dispositif d’ouverture automatique.

·       Installez le système d’arrosage de la serre de jardin

Dans une serre de jardin, le sol s’assèche souvent très vite à cause de la chaleur qui y règne, mais aussi parce qu’il est privé de l’eau de pluie. L’arrosage est, donc, une tâche très importante que vous devez faire le plus régulièrement possible. Le mieux est d’installer un système d’arrosage d’eau automatique dans votre serre pour une hydratation efficace de vos plants et cultures. Réservez l’arrosage manuel aux plantes gravement déshydratées ou aux jeunes semi. Pour un arrosage au pied des plantes nous conseillons d’opter pour un kit d’arrosage goutte à goutte avec des tuyaux avec goutteurs ou microporeux.

·       Ajoutez un système de chauffage essentiel surtout en hiver

nappe chauffante Il est également conseillé de prévoir un système de chauffage pour serre pour maintenir la température sous la serre à +2°C au moins, surtout si vous avez prévu d’y abriter des plantes exotiques ou méditerranéennes. Plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez installer un radiateur électrique, un chauffage au gaz, propane ou un chauffage à pétrole. Le radiateur électrique : Il présente l’avantage d’être très efficace. Réglable par thermostat, il permet d’obtenir exactement la température souhaitée pour les plantes ; Le chauffage gaz au propane : ce chauffage au gaz peut être utilisé dans les serres ayant une surface jusqu’à 15 m2 ; Le chauffage à pétrole : Il a l’avantage d’être très économique et de ne pas requérir d’installation particulière. C’est le choix parfait pour les petites serres. Veillez, toutefois, à n’utiliser que du pétrole blanc sans soufre. Une nappe chauffante: Pour réchauffer vos semis, nous vous conseillons d’utiliser une nappe chauffante soit en aluminium ou en caoutchouc selon votre budget.

·       N’oubliez pas l’éclairage de votre serre tunnel

L’éclairage constitue également un équipement important pour guider le jardinier le soir ou pendant les périodes hivernales où les journées sont généralement plus sombres et le soleil plus rare. N’hésitez pas à suspendre dans votre serre tunnel des lampes de croissance dont le spectre lumineux est très proche de celui du soleil. éclairage tunnel

·       Prévoyez les équipements essentiels en plein été

Pendant les périodes estivales, la serre accumule la chaleur du rayonnement solaire et vos plantes peuvent en souffrir. Il est donc, important de songer à installer des filets d’ombrage à l’extérieure de votre serre de jardin. Avec cette toile d’ombrage, vous éviterez les risques de brûlures de vos plantations.

Comment amender une serre ?

regénérer terre jardin

Amender la serre du jardin consiste à corriger la structure du sol afin de le rendre plus facile à travailler et plus enclin à produire des légumes sains. Le but est, donc, d’avoir une terre bien drainée, légèrement acide et meuble. Pour cela, vous devez avant tout connaître le type dominant de votre sol : sableux, argileux, humifère ou encore calcaire.

 

·       Pour un sol sableux, argileux ou humifère : apportez du calcaire

sol sableux L’ajout de calcaire va corriger l’acidité de la terre et va favoriser l’activité microbienne. Pour ce faire, vous pouvez incorporer du calcaire dans le sol sous forme de marnes, de craies ou encore de dolomie. Il est également possible de mélanger une couche d’environ 10 cm d’épaisseur à la fourche en surface de votre sol.

·       Pour favoriser le drainage et la retenue d’eau : ajoutez du fumier

fumier jardin Grâce à l’apport de fumier, votre sol sera capable de transformer les déchets organiques en humus. Pour cela, épandez une couche épaisse de fumier sur votre sol. Veillez, toutefois, à bien connaître la composition du fumier pour en déterminer le bon dosage.

·       Pour donner de la consistance à la terre : utilisez du compost

pelleté compost Le compost apporte à votre terre tous les composés organiques et autres composés dont il a besoin pour un sol particulièrement adapté aux cultures potagères. Pour amender un sol pauvre, mettez- y du compost jeune (avec moins de 6 mois de compostage) et griffez-le à l’aide d’une fourche. Si vous avez du compost mûr (avec plus de 6 mois de compostage), introduisez-le au printemps comme fertilisant.

·       Pour améliorer la légèreté du sol : introduisez de la tourbe

tourbe terre Vous pouvez introduire de la tourbe en automne sur un sol tondu. Il existe 3 types de tourbes : La tourbe blonde : est caractérisée par un pH acide et une texture fibreuse. Elle est généralement nécessiteuse en éléments nutritifs ; La tourbe brune : a un pH neutre et une texture moins fibreuse. Elle renferme également très peu de nutriments ; La tourbe noire : est constituée d’un pH alcalin et une texture non fibreuse. Elle est riche en éléments nutritifs, idéale pour le sol alcalin.

Que faire pour organiser les plantations dans une serre tunnel ?

aménager serre de jardin La prochaine étape pour bien aménager votre serre tunnel consiste à organiser vos cultures. En effet, un abri de jardin parfaitement organisé est essentiel pour profiter de nombreux avantages pratiques.

·       Installez des tables de cultures et rempotage pour l’aménagement de votre abri de jardin

Une table de rempotage ou table de culture vous évite de vous baisser lorsque vous devez préparer vos semis ou réaliser vos rempotages et vos bouturages. Cet espace de travail peut être fait en bois. Elle doit être posée sur le sol. Mais vous pouvez également trouver sur le marché des modèles en aluminium ou encore en inox. Il serait mieux de fixer le modèle en aluminium sur la structure de la serre pour libérer l’espace au sol. L’idéal serait une table de rempotage avec des étagères et des tiroirs où vous pourrez ranger vos petits matériels de jardinier. table de culture

·       Pensez à mettre des tuteurs dans votre potager d’intérieur

Songez à mettre en place des tuteurs pour soutenir vos plants de rosiers ainsi que vos plantes grimpantes. Les tiges de fer torsadé, de bois ou encore de plastique rigide sont peu stables, elles conviennent aux poivrons et autres cultures basses. Quant à vos tomates, concombres et haricots à ramer, préférez les tuteurs à suspendre à l’armature de votre serre tunnel jusqu’au pied de vos plants. Le fil du tuteur va passer autour de la tige sans l’étrangler. Il ne vous reste plus qu’à guider l’axe de votre plante en l’enroulant régulièrement sur le fil au fur et à mesure de sa croissance. Pour un gain de place vous pouvez installer des tuteurs au plafond, plus communément appelé “support de culture“.

tuteurs serre

·       Exploitez toute la verticalité de votre serre de jardin

N’hésitez pas à installer des armoires étagères dans votre serre pour y placer vos plantes de petite taille comme vos cactées, de fuchsias ou encore vos bégonias à feuilles décoratives. Sur les étages supérieurs, vous pourrez mettre vos plantes au port retombant pour optimiser la place. Choisissez des armoires sans fond pour laisser passer la lumière. Les modèles en PVC sont, par ailleurs, très pratiques à nettoyer et très légers.

·       Faites en sorte de mettre à profit chaque centimètre carré de votre serre

Faites bon usage de l’espace sous votre serre tunnel en plaçant au fond les plantes hautes et encombrantes ainsi que les arbustes en pot. Sur les parties maçonnées, vous pouvez mettre des bacs ou des sacs de terreau pour accueillir vos plantes comme vos tomates cerises ou encore vos laitues. N’oubliez pas d’y installer un système d’arrosage ou un point d’eau.

Que planter dans une serre ?

planter sous serre De nombreux fruits, légumes et cultures florales peuvent être cultivés sous serre. Vous pouvez y planter notamment les plantes qui requièrent un maximum de soleil, chaleur et de luminosité comme la courgette, le melon, le piment, le poivron et bien évidemment la tomate. Profitez aussi de la hauteur de votre serre pour planter des lianes fruitières comme le kiwi ou le raisin.

·       Cultiver des légumes sous serre

tomates sous serre Les stars des légumes sous serre sont incontestablement la tomate et le concombre. Mais vous pouvez très bien y planter de nombreuses autres espèces telles que l’aubergine, le melon, le brocoli, la bette, la carotte, l’épinard ou le poivron… calendrier légume   Afin de bien cultiver vos légumes sous serre, il est conseillé de tailler régulièrement vos plantes potagères. Cela vous permettra de contrôler leur expansion et d’éviter de perdre en luminosité sous la serre. Il est également important de nettoyer vos plantes en enlevant les feuilles jaunies ou malades. Ces derniers risquent, en effet, de fatiguer la plante. Faites également attention à ne pas trop serrer les plantations sous votre abri. En guise d’exemple, il est recommandé de mettre environ 25 grandes plantes dans une serre de 10 m2.

·       Cultiver des fleurs sous serre

Envie de profiter de belles floraisons tout au long de l’année ? Sachez que vous pouvez très bien cultiver sous votre serre des fleurs à couper pour décorer votre maison. Vous pouvez choisir entre des freesias, des roses, des chrysanthèmes ou encore des gerberas. Il est également possible de cultiver des annuelles comme des bleuets, des giroflées des jardins, des pois de senteur… Et pourquoi pas des vivaces telles que les adonis, l’hellébore, la primevère ou encore la reine-marguerite ? Les tubercules à fleurs tels que les amaryllis, crocus ou cyclamen se cultivent également sous serre de jardin. calendrier plantation fleurs Pour que vos cultures florales sous serre puissent se développer rapidement, il est conseillé de semer tard dans l’année, vers avril. De cette manière, vos plants pourront bénéficier d’une bonne luminosité. Pour ce faire, mettez d’abord vos semis au chaud dans la maison pour que les graines profitent d’une chaleur et d’une humidité constante. Ensuite, au bout de 2 à 4 à semaines, emportez vos semis dans la serre.

·       Que planter sous serre en hiver ?

L’avantage avec la serre de jardin, c’est qu’elle vous permet de cultiver vos plantes même en hiver. ·       Octobre : semis de salade, d’épinards, de fèves, de betteraves, de roquette ou encore de blettes. Faites couvrir vos plantations par de paillage épais en novembre et en décembre. Et vous pouvez les récolter en janvier et en février ; ·       Janvier et février : semis de tomates, de concombre, de carottes et de pommes de terre ; ·       Mars : semis de basilic ou de courge butternut ; ·       Avril : repiquage des semis du mois de janvier et février ; ·       Mai : semis de concombre, de melons et de poivrons.

·       Tout savoir sur le compagnonnage sous votre serre

compagnonnage serre Le compagnonnage est une méthode d’association de plantes dont le but est d’optimiser l’espace cultivé, mais aussi la durée de culture dans votre serre. Cette association permet aussi de diminuer les attaques d’insectes ravageurs et de minimiser les risques de maladies. Le principe est simple :

  • Les légumineuses telles que le petit pois ou encore le haricot, riche en azote peuvent être associées avec les plantes qui ont besoin d’azote comme les cucurbitacées ou la tomate ;
  •  Les plantes de la famille des apiacées ou ombellifères telles que le fenouil ou la carotte se protègent très bien entre elles ;
  • Les légumineuses ne s’associent pas avec les plantes de la famille de liliacées comme le poireau ou la ciboulette

Voici quelques exemples d’associations :

  • Associez le concombre et la carotte avec de l’aneth ;
  • Le basilic sera parfait au pied de la tomate, de l’aubergine, du poivron et de l’asperge ;
  • Le thym repousse les mouches blanches et est idéal pour être associé avec le brocoli ou le chou ;
  • L’œillet d’Inde protège le haricot, le chou, la tomate et les pommes de terre ;

La capucine attire les pucerons ; elle est donc idéale à proximité des radis, courgettes, chou ou tomate.   Pour conclure, la serre de jardin offre de nombreux avantages, notamment celui de protéger vos cultures contre les aléas climatiques. Afin de l’optimiser au maximum, vous devez réaliser quelques travaux et organiser vos plantations de manière judicieuse. Pour cela, vous devez non seulement penser aux équipements essentiels dans votre serre de jardin, mais aussi aux astuces pour mettre à profit chaque centimètre de votre serre. Bien sûr, il est également important de bien choisir les plantes adaptées à votre serre et à la saison pour assurer un rendement optimal.

Des idées en image pour aménager votre serre tunnel

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *