histoire serre

Petite histoire de la serre de jardin

Voici un article de vulgarisation sur l’histoire de la serre de jardin et de la culture sous abri. Il n’a pas de visée scientifique, mais fait un point rapide sur les raisons qui ont poussé l’humanité à cultiver sous serre. Attention à ne pas confondre serre et effet de serre !

Serre de jardin : Des origines très anciennes

Culture sous abri: Les origines romaines

jardin romain

Selon certaines sources, l’origine de la serre de jardin (et non pas l’effet de serre) remonte notamment à l’époque des Romains. En effet, nous avons pu retrouver des traces de tentatives de culture de plantes de manière couverte à l’époque romaine. Saviez-vous notamment que l’empereur Tibère était un adepte des concombres ? Il avait la chance de pouvoir en manger tout au long de l’année au cœur de Rome alors que l’hiver est froid avec un abri approprié. Sachez que les concombres ne supportent pas le froid et encore moins le gel. Les Romains avaient donc déjà l’intelligence de cultiver des légumes sous serre pour en profiter toute l’année avec des anciennes serres de jardin.

L’évolution de la serre à la Renaissance

grande serre

Au cours des années 1400, la serre de jardin a évolué et des panneaux de verre ont fait leur apparition. En effet, les serres se couvrent alors de vitres et les structures deviennent plus grandes. Certaine plantes furent d’ailleurs apportées des explorations.

Résumé des origines de la serre de jardin

serre de jardin origine

Les historiens évoquent les premières traces de cultures sous abri comme datant de l’époque Romaine, et étant le fruit de la passion de Tibère pour les concombres.

Cette cucurbitacée doit être à l’abri en hiver, et à l’époque, l’empereur souhaitant en consommer en permanence, on cultive les concombres sur des chariots qui sont rentrés sous abri en période froide.

On s’est vite rendus compte que l’absence de lumière les tuait, on a donc créé un “toit” adapté grâce à une roche transparente. L’idée était née.

Les premières véritables serres de culture proprement dites sont créés après les croisades. Les oranges ayant beaucoup de succès mais nécessitant une atmosphère chaude, on crée des orangeries, qui ne sont rien d’autres que des serres à oranges.

Ces premiers modèles de serres de jardin n’ont pas encore de surface vitrées à part les portes. En 1714, la première serre largement vitrée est inventée pour faire pousser un plant de café offert à Louis XIV.

Ce premier jet initiant la technique des serres modernes va s’affiner courant XIXe siècle, avec l’arrivée des verres courbés. On parle ici de serres en verre et métal (serres du grand palais à Paris par exemple).

Dans un premier temps, seuls les élites gouvernantes et les très riches peuvent se permettre ces folies.

La serre moderne

serre crystal palace

Le XIXe siècle sera vraiment le siècle de la serre de jardin, avec la popularisation des serres d’agrément possédées par des particuliers (fortunés là encore) et la création du plastique sous la forme que nous connaissons actuellement.

Le développement sera ensuite rapide au XXe siècle : apparition d’industries de masse, création des tunnels acier et plastique, développement des technologies de traitement de la lumière pour les bâches. La galvanisation, inventée pour cet usage autour de 1849, fait des merveilles pour rendre le métal résistant sur le long terme.

S’ensuivront de nombreuse déclinaison de la serre de jardin : voiles de forçage, châssis de productions, serres en bois, polycarbonate ou PVC, serres sur muret… Jardiniers qui utilisez une serre, vous êtes les héritiers de siècles de progrès techniques : profitez-en bien !

Quel est le principe d’une serre de jardin ?

La serre de jardin a été créée dans le but de protéger toutes les plantes qui ne supportent pas le froid. Cela fonctionne également pour les légumes bien évidemment. La serre va permettre de favoriser la croissance des cultures en reproduisant les conditions climatiques favorables. Il est ainsi possible de cultiver des fraises tout au long de l’année avec une serre de jardin ainsi que d’autres cultures d’hors saison.

Il est important que les parois de votre serre soient transparentes ou translucides. Vous pouvez cultiver vos légumes, fleurs ou plantes directement dans le sol d’origine ou en hors sol. Il est aussi possible de chauffer la serre avec un dispositif adapté si nécessaire, notamment pour les plantes exotiques. Il existe dorénavant des systèmes de régulation de la température également ou encore des objets pour réguler l’humidité.

Serre de jardin moderne

Création de la serre tunnel de jardin au XIX ème siècle

serre tunnel

Avec l’avènement des serres de jardin au XIX ème,  la création de la galvanisation de l’acier en 1849 environ, et le travail sur sur le traitement des lumières sur les bâches, les serres plastiques appelées serres tunnels sont nées et ont sans cesse d’évoluer au cours du 20 ème siècle.

La serre en tunnel est construite à base d’arceaux où l’on ajoute ensuite un film souple en plastique. Certains ajoutent d’ailleurs deux films en plastique afin d’améliorer l’isolation de la serre.

On la reconnaît très facilement grâce à sa forme arrondie, comme un tunnel. C’est de là qu’est tiré son nom d’ailleurs. Généralement, elle se destine à la culture maraîchère, mais elle permet également de cultiver d’autres types de légumes et cela directement dans le sol d’origine. Certaines plantes sont aussi parfois placées dans la serre tunnel pour leur éviter d’être exposées au gel.

L’avantage de la serre tunnel réside notamment dans le fait qu’elle soit simple de construction et abordable en terme de tarif. De nombreuses personnes envisagent ce type de serre car son prix est le plus bas sur le marché de la serre. Parfait lorsque l’on dispose d’un budget limité !

Quel verre choisir pour ma serre de jardin ?

serre en verre

Comme vous avez pu le comprendre et cela depuis son origine, la serre de jardin doit être transparente ou translucide, comme depuis ses origines. Le vitrage en verre est donc souvent une bonne option. Le verre est parfaitement approprié aux serres car il va permettre à 90 % de la lumière du soleil de pénétrer, tout en faisant barrière aux UV néfastes. Il vous suffit d’opter pour un verre dont l’épaisseur est de 3 mm, cela est largement suffisant. Le verre sera donc résistant aux rayures, mais également à la corrosion ou encore aux variations dans l’atmosphère. Nous vous recommandons d’opter pour du verre feuilleté et d’éviter le verre horticole qui s’avère trop fragile. Le double vitrage, quant à lui, s’avère idéal pour une superbe isolation. Le verre trempé est très résistant et vous apporte une véritable sécurité en cas de casse. En effet, il se fragmentera en morceaux de petites tailles et qui ne seront pas forcément coupants.

Connaissez-vous la serrathérapie ?

serratherapie

La serrathérapie fait partie de l’histoire des serres de jardin. En effet, c’est une véritable thérapie qui a été mise en place au fils des années et qui a su faire ses preuves. Si l’hiver est plutôt compliqué à supporter pour vous et que vous ne disposez pas des finances nécessaires pour partir au soleil, alors essayez la serrathérapie.

Une serre enveloppe et dégage une chaleur intense, similaire à la chaleur tropicale avec un certain taux d’humidité. Pourquoi ne pas vous rendre dans une serre publique ou dans une serre plantée dans une jardinerie locale ? Il existe des serres à présent ouvertes au public tout au long de l’année.

Il est prouvé que l’ambiance de la serre de jardin possède de nombreux atouts pour soigner les maux de l’âme, mais également pour vous apporter l’énergie nécessaire pour vous sentir mieux dans votre peau.

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *