bache pour serre

Pourquoi rien ne pousse dans ma serre ?

Une serre de jardin, du bon terreau et du soleil… Voilà à peu de choses près les ingrédients essentiels pour faire pousser quelques fruits et légumes sous une serre. Oui mais voilà, vous avez fait tout ce qu’il fallait et pourtant, c’est le néant. Juste une petite tomate ou deux, histoire de dire que… Les fruits et légumes ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche ! Alors pourquoi rien ne pousse dans ma serre ? Jardin Couvert vous donne aujourd’hui quelques conseils de jardinage pour vous aider à mieux apprivoiser la culture sous serre.

Pourquoi mes plants ne poussent pas dans ma serre ?

culture sous serre

Si vous avez commencé à cultiver sous serre et qu’au bout de 7 à 10 jours, rien ne sort de terre, c’est certainement qu’il y a un souci de germination des graines. Mais à toute question se trouve une réponse logique. Partons du principe que vous avez fait les choses correctement : bonne exposition de la serre de jardin, arrosage adéquat, taux d’humidité convenable, température optimale, etc. La 1ère raison pour laquelle rien ne pousse sous votre serre est peut-être que vous avez planté des graines périmées. 2ème raison à cela : votre sol n’est probablement pas assez fertile.

Comment faire pousser dans une serre ?

Voici les 10 commandements pour bien faire pousser vos fruits et légumes sous serre. Le 10ème est un bonus, un fun fact, vous n’êtes pas obligés de le faire, mais vous ne perdez rien à essayer.

  • Installer sa serre au bon endroit
  • S’assurer d’avoir un sol riche
  • Sélectionner des graines de qualité
  • Privilégier certaines variétés selon les saisons
  • Bien gérer la lumière
  • Bien gérer la température
  • Bien gérer l’humidité
  • Arroser suffisamment*

Pailler le sol pour éviter l’évaporation d’eau

Paillage serre

Passer un peu de musique à ses plantes. À dormir debout, et pourtant, il a été démontré que l’engrais appliqué sur les feuilles fera mieux son job lorsque ses stomates sont ouverts. La vibration produite par certaines fréquences favorise justement l’ouverture des stomates.

*On voit apparaître ces derniers temps une tendance aux graines ne nécessitant presque pas d’arrosage. Certains jardiniers y parviennent, d’autres pas. N’oubliez pas que tous les sols ne sont pas les mêmes. Si vous avez un sol argilo-limoneux et un taux de matières organiques élevé, ça peut fonctionner. En revanche, si vous plantez sur une terre sableuse et remplie de cailloux, et dans un sol clair, la capacité de stockage en eau ne sera pas idéale, même avec un bon paillage. Si vous débutez, ne vous risquez pas à perdre toutes vos récoltes simplement pour dire que votre potager a poussé sans eau. Ou assurez-vous de connaître votre sol à la perfection. Notre conseil jardinage : paillez votre sol, arrosez plus souvent mais moins, et installez un système d’arrosage en goutte-à-goutte.

Quand laisser la serre ouverte la nuit ?

aération serre

Vous pouvez laisser votre serre de jardin ouverte la nuit en été, lorsque les températures ont du mal à baisser. En automne et en hiver, vous pouvez aérer votre serre l’après midi dès que les températures sont clémentes. Il faudra d’ailleurs bien fermer la serre la nuit pour maintenir une température optimale. Notons tout de même que vos cultures peuvent griller, même durant la saison froide. Il suffit d’une journée un peu trop ensoleillée pour que vos plants ne se dessèchent. Pensez donc à bien aérer et ventiler.

Quel ensoleillement pour une serre ?

Pour se développer, les plantes ont besoin de soleil. L’emplacement idéal d’une serre de jardin se trouve à proximité de votre maison, pour que vos plantes profitent de la chaleur qui s’en dégage. Quant à l’orientation idéale, elle dépendra de la région où vous vivez. Si vous êtes en Bretagne ou dans le Nord, on vous recommandera une orientation est-ouest, pour que vos cultures profitent des rayons du soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Si vous êtes dans une région plus chaude, préférez une orientation nord-sud, pour éviter que vos cultures ne soient trop exposées au soleil, mais qu’elles puissent bénéficier des premiers et derniers rayons de la journée. Enfin, assurez-vous de lui trouver une place peu ou pas exposée au vent.

Quels sont les inconvénients d’une serre ?

Vous vous demandez encore pourquoi rien ne pousse sous votre serre ? Sachez que les serres de jardin comportent aussi des inconvénients. Si elle sont mal entretenues, les maladies peuvent s’y développer à vitesse grand V (un problème que les pieds de tomates ne connaissent que trop bien, merci le mildiou). De plus, la pollinisation ne se fait pas de la même manière qu’en milieu naturel. Ensuite, il faudra bien choisir sa serre : verre, polycarbonate, tunnel, mini serre d’intérieur pour les semis, etc. C’est un coût non-négligeable, d’autant plus qu’il est conseillé d’opter pour un abri de qualité.

Comment améliorer la terre dans une serre ?

terre serre tunnel

Pour enrichir le sol d’une serre, il est conseillé de mélanger la terre de la serre avec un amendement riche en matières organiques. Mais tout d’abord, il vous faudra travailler le sol. L’idée ici est de venir aérer le sol et de le décompacter grossièrement. Pour cela, vous aurez essentiellement besoin d’une fourche bêche et d’un râteau, ou d’une griffe.

Si c’est votre 1er potager, il vous faudra ensuite amender le sol, c’est-à-dire apporter du compost pour favoriser la formation d’humus. Vous pouvez faire votre propre compost avec des déchets verts, ou vous rendre dans une déchetterie ou une plateforme de compostage pour en trouver. Sinon, vous pouvez aussi acheter des mélanges de fumiers et d’algues. Ces matières organiques devront être déposées en surface.

Gardez à l’esprit que votre sol a besoin de carbone, mais également d’azote. Pour maintenir cet équilibre toute l’année, plantez des engrais verts (= des petites plantes qui donneront des fleurs) lorsque vous ne faites pas pousser vos fruits et légumes (ex : moutarde, seigle, phacélie, trèfle incarnat…).

Bien souvent, le sol est trop riche en carbone, et on oublie l’apport d’azote. Le sol peut alors être carencé. Pour y remédier, vous pouvez également ajouter des engrais bio ou fabriquer vos engrais naturels vous-même. Le but étant d’abord de nourrir le sol, puis de nourrir les plantes.

Vous voilà désormais mieux informé concernant la culture sous serre ! Malgré tous nos conseils, il est possible que certaines récoltes ne soient pas fructueuses. Ne baissez les bras et faites aussi vos propres expériences pour apprendre à mieux connaître les besoins de votre sol et de vos plantes.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *