serre 4 saisons

Serre froide, serre tiède, serre chaude ?

La serre froide est un abri non chauffé, qui vous permet de prolonger la saison des cultures et de protéger vos plantes sensibles au froid. Jardin Couvert vous propose d’en apprendre un peu plus sur ce type d’abri.

C’est quoi une serre froide ?

serre froide

La serre froide correspond à une une serre de jardin non chauffée et non isolée. Dans ce type d’abri, la température d’une serre est plus élevée qu’en extérieur. Ce qui permet déjà d’offrir une protection à un certain nombre de plantes contre le froid. Grâce à elle vous pourrez jardiner en hiver, et même cultiver certains fruits et légumes toute l’année. Les végétaux bénéficieront ainsi de la chaleur et de la luminosité naturelles du soleil, mais également de la chaleur du sol, tout en étant protégées des conditions météo les plus rudes. Ce qui va favoriser la croissance de vos plantes. La serre froide sera donc utile pour cultiver tout au long de l’année, mais également pour l’hivernage de vos plantes sensibles au froid (fleur, plante, arbre, arbuste).

→ Nous verrons un peu plus bas quels sont les légumes et les plantes que l’on peut faire pousser sous une serre froide.

Quelle différence entre une serre froide et une serre chaude ?

serre chaude

Il existe plusieurs types de serres, selon ce que l’on souhaite cultiver :

Serre froide

Serre tiède

Serre chaude

Serre tropicale

Chauffage par :

Rayons solaires

Oui Oui Oui

 Oui

Nappes, câbles chauffants ou chauffage

Oui

Oui

modéré

Oui

modéré

Oui

puissant

Isolation par film à bulles

possible

Oui Oui Oui
Température minimum diurne

variable

>10°c

>15°c

>18°c

Niveau du jardinier

Débutant à expérimenté

Confiant à expérimenté

Expérimenté

Expérimenté

Coût d’utilisation

€€

€€€

€€€€

  • Les serres froides permettent la production de légumes, plantes, herbes aromatiques, fleurs et fruits (sauf tropicaux).
  • Les serres tièdes permettent un hivernage serein de vos plants fragiles.
  • Les serres chaudes aussi appelées serres tropicales, elles seront idéales pour vos cactus, fleurs tropicales, fruits tropicaux ou fragiles.

Ces serres permettent une utilisation polyvalente et complémentaire. C’est ainsi qu’on retrouve parfois chez nos clients un tunnel froid pour les légumes, et une petite serre en verre plus chaude pour l’hivernage.

Quelles plantes peut-on mettre en serre froide ?

Les végétaux que l’on peut cultiver sous une serre froide sont également appelés plantes gélives et dépendent de leur origine. Il s’agit notamment de plantes, fleurs et arbustes provenant du sud de la France ou encore d’Afrique du sud. En hiver, elles peuvent se contenter de températures situées entre 7 et 8°C. La majeure partie de ces végétaux peuvent résister à des températures à peine plus élevées que 0°C. Mais il faudra tout de même éviter de les y laisser trop longtemps. Parmi les légumes du potager que vous pouvez cultiver sous ce type d’abri, on retrouvera notamment le brocoli, le radis, le chou-fleur, ainsi que l’épinard. Mais également le chou-rave, la blette, la laitue ou encore, la scarole. La température de germination de ces plantes se situe entre 10°C et 15°C. Pour ce qui est des herbes aromatiques, vous pourrez notamment cultiver de l’aneth, du persil et de la ciboulette. Si l’on cultive des fruits, il faudra cependant éviter d’y placer les fruits tropicaux. Les plantes vivaces à feuillage persistant résistent également très bien aux températures négatives.

Conseils pour cultiver le bonsaï du Japon

Les bonsaïs d’extérieur sont des plantes rustiques, qui sont capables de résister au gel et qui peuvent donc être cultivés dans une serre non chauffée. Cependant, les bonsaïs d’intérieur auront besoin de températures situées entre 8°C et 10°C.

-Parmi les espèces non résistantes au gel, on retrouve le bonsaï de poivrier, de ficus, de Serissa, de troène, ou encore le carmona.

-Ceux ayant une faible résistance au gel sont le bonsaï de grenadier, le frêne chinois, le mûrier, et l’olivier. Mais également d’autre espèces comme le sageretia, le bonsaï de Podocarpus et d’orme chinois.

-Les plus résistants au gel seront le bonsaï d’érable, d’azalée, de charme, de mélèze, d’abricotier, de séquoia, d’orme et de genévrier.

Cultiver des tomates dans une serre froide

Une plante a besoin de lumière et de chaleur pour se développer. C’est tout particulièrement le cas pour la culture des tomates. Et pourtant, il est possible de cultiver les tomates sous un abri froid. Notamment pour anticiper les récoltes, de février à avril, ou prolonger les cultures en septembre. La tomate aura cependant besoin d’être arrosée régulièrement. Assurez-vous que l’arrosage se fasse bien au niveau du pied et pas des feuilles. Auquel cas, vous pourriez voir apparaître la maladie du mildiou sur le feuillage de vos tomates, qui pourrait très vite se répandre sur les autres pieds. Vous pourrez cultiver vos tomates en fin d’hiver sous un abri, puis planter les semis de février à avril, après les dernières gelées. De mars à mai, vous pourrez les repiquer et les tuteurer dans votre serre froide.

Découvrez les avantages de la serre froide

serre froide 2

La serre froide a de nombreux atouts. Elle vous permet de protéger vos plantes du froid et du gel, tout particulièrement si vous n’avez pas suffisamment d’espace pour les rentrer à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement, ou même dans une véranda. Il existe des mini serres froides peu encombrantes, que vous pourrez venir placer sur un petit balcon. Ensuite, cela permet de maintenir les végétaux à une température relativement douce, ce qui participe à leur bon développement. Elle permet également de réguler le taux d’humidité. Réduisant ainsi le risque de maladies liées à l’apparition de champignons. La serre froide vous permet de réaliser des économies : pas besoin de chauffage ou de lumière d’appoint. Enfin, une jolie serre froide apportera une petite touche vintage et victorienne à vos extérieurs.

Choisir le bon emplacement de ma serre froide

Quel que soit le type de serre pour lequel vous opterez (bois, polycarbonate, plastique, verre, serre châssis…), il sera essentiel de bien choisir l’emplacement de votre abri. Idéalement, vous veillerez à l’installer sur un sol stable et à l’abri du vent. Il devra être orienté au soleil, de sorte à recevoir un maximum de chaleur et de luminosité. Vous pourrez également le placer contre un mur de votre habitation. Ce qui lui permettra de bénéficier de la chaleur provenant de celui-ci.

Quand mettre ses cultures en serre froide ?

Vous pourrez réaliser vos semis sous serre froide de mars à avril, de façon à les maintenir hors gel. Les plantes résisteront jusqu’à une baisse de température de -5°C maximum. Vous pourrez notamment y préparer vos semis de plants potagers, tels que le chou, le céleri, le concombre, le melon, le tétragone, la courge, la laitue ou encore la blette. Mais également des plantes annuelles, telles que le cosmos, la capucine, le tournesol ou encore la mauve.

Que vous soyez un jardinier particulier ou une pépinière, n’hésitez pas à découvrir l’ensemble des produits de la gamme Jardin Couvert. Et si vous recherchez un guide de jardinage, découvrez les autres sujets du blog !

Connaissez-vous les différentes classifications de serres, selon leur température d’utilisation ?

Nous vous présentons brièvement les usages et caractéristiques de ces serres, qui peuvent être des tunnels ou des serres en verre.


Articles similaires

2 Commentaires
  1. Godde

    Je suis intéressée par votre chauffage de serre de 2000 w. Vous annoncez basse consommation .je voudrais savoir quel est le système ( fluide caloporteur ou autre ) et quelle est la consommation pour un chauffage à 10 ou 12° en hiver avec une température extérieure négative
    Merci de votre réponse

    Réponse
    • Henri

      Bonjour, je transmets de suite à mon collègue spécialiste de ces questions. Cordialement,

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *