À lire absolument !

Guide complet : serre / bâche

Guide re-bâchage de serre

Conseils de montage

Calendrier plantations sous serre

arrosage goutte à goutte

Comment fonctionne l’arrosage sous serre ?

Le rendement des cultures dans une serre dépend de son utilisation et grandement de l’arrosage. En effet, durant la période estivale, le sol de votre potager intérieur peut se sécher très rapidement. Entre l’arrosage manuel et automatique, vous avez différentes méthodes pour arroser vos plantes potagères sous serre. Il convient toutefois de choisir le type d’arrosage utilisé en fonction des besoins de vos plantes afin d’optimiser ses rendements.

 

 

 

Quel arrosage professionnel pour une serre de jardin?

En saison chaude, il vaut mieux prévoir un arrosage complémentaire du fait de l’évaporation de l’eau suite à une forte chaleur. Du fait que la culture sous serre ne bénéficiant pas des eaux de pluie, il faut alors rester vigilant sur l’apport en eau de vos plantes. Il existe plusieurs solutions d’arrosage sous serre pratiques et efficaces que vous pouvez parfaitement adopter pour vos cultures sous serre.

L’ arrosage manuel

arrosage tuyau serre

L’arrosage manuel reste aujourd’hui encore le moyen le plus simple. D’ailleurs, on a recourt à l’arrosage manuel lors des premiers jours d’utilisation d’une serre. Bien qu’elle prenne du temps, plusieurs jardiniers optent pour ce mode d’arrosage. Il y a de nombreuses alternatives qui s’offrent à vous :

  • En cas d’utilisation d’un arrosoir traditionnel, privilégiez les modèles dotés de longs becs. En acier galvanisé, en plastique… ils permettent un arrosage précis et permettent d’éviter d’arroser là où rien ne pousse.
  • Afin d’alterner le type d’arrosage, utilisez un arrosoir équipé d’une pomme amovible. Il faut que vous sachiez que les plants assez vigoureux et les jeunes semis ne s’arrosent pas de la même façon.
  • La contenance de votre arrosoir doit être proportionnelle à vos forces. Vous n’avez pas à choisir un grand modèle de plus de 10 litres lorsque certaines plantes de votre serre sont plus difficiles à atteindre.
  • Une pomme d’arrosage en pulvérisation d’environ 50 cm convient pour arroser les semis ainsi que les jeunes boutures. Ce système d’arrosage empêche de casser par éclaboussure les pousses encore faibles.

 

L’ arrosage automatique

Dans le potager tout comme dans la serre, il convient d’arroser très régulièrement les végétaux. Vital, l’arrosage ne peut pas être remis à plus tard. Pour une meilleure alimentation en eau sous une serre de jardin, rien ne vaut l’arrosage automatique. Il permet d’arroser les plantes sous serre méthodiquement en limitant l’intervention humaine et en évitant le gaspillage inutile. Ce mode d’irrigation s’automatise grâce au programmateur qui déclenche l’écoulement de l’eau au bon moment et régule la quantité d’eau nécessaire pour vos plantes potagères sous serre. Pour les sources d’eau, vous avez de nombreuses options. Récupérez l’eau depuis :

  • Un puits dans le jardin
  • Un récupérateur adossé directement à la serre comme les serres en polycarbonate souvent munies de gouttière latérale.
  • Un récupérateur d’eau de pluie non loin de votre maison

Indispensable à un arrosage automatique, la pompe assure l’acheminement de l’eau dans le réseau. Il existe des pompes classiques et des solutions de pompage qui fonctionnement par branchement électrique. Il y a aussi les alternatives à alimentation par énergie solaire, plus pratique et plus autonome. Parmi les systèmes d’arrosage automatiques, les plus prisés sont :

Arrosage automatique goute à goutte

arrosage goutte à goutte

L’arrosage par goutte-à-goutte est un ensemble constitué de tuyaux qui courent le long de vos rangées de plants. Il s’installe dans la longueur de votre serre. Chaque ligne a sa propre vanne d’arrêt, et l’ensemble est équipé d’un réducteur de débit, d’un filtre et d’une vanne générale. L’irrigation par goutte-à-goutte ajoute à ce système un ensemble de capillaires, de petits tuyaux qui permettent de régler très finement la zone d’arrosage. Si vous avez opté pour une culture en pots, le capillaire sera placé directement sur la terre.

L’alimentation en eau de vos plantations s’effectue lentement. Cela permet d’éviter la saturation et le tassement du substrat. De plus, avant d’être acheminée aux pieds des végétaux, L’eau s’approprie de la température ambiante de la serre. Ceci empêche le choc thermique qui pourrait nuire aux jeunes plants. Le système d’arrosage goutte à goutte convient aux végétaux nécessitant un apport en eau constant comme les tomates.

Irrigation par brumisation pour serre

L’idée de ce système est de diffuser un brouillard et une fine pluie. Il serait mieux d’utiliser ce système d’irrigation automatique durant les journées les plus chaudes et les ensoleillements les plus importants. L’arrosage via brumisation fonctionne avec un programmateur que vous déclencherez à chaque besoin. Les brumisateurs permettent, en effet, une meilleure gestion de l’hygrométrie et de la température dans la serre.

Arrosage par aspersion pour serre

aspersion serre

Le système d’irrigation par aspersion est une solution qui se place en haut de la serre, et arrose par le dessus.

L’arrosage par Micro-aspersion fonctionne comme s’il pleuvait dans votre serre de jardin. Il diffuse l’eau de manière uniforme sur l’ensemble de la plantation. Fixé en hauteur, ce système s’utilise avec une pompe réglable pour une meilleure irrigation. Il convient principalement aux grandes serres maraîchères nécessitant un arrosage de qualité.

Un ensemble d’asperseurs (de qualité professionnelle) permet de couvrir toute la serre et recrée une pluie fine à l’intérieur de la serre. Chaque spinet dispose de sa propre vanne de fermeture, au cas où une zone ne devrait pas être arrosée : ceci vous évite de devoir couvrir ou déplacer certains plants. Ce système s’adapte à tous types de cultures mais est à déconseiller pour les tomates toutefois.

Arrosage serre par gravité

arrosage par gravité

Pour acheminer l’eau aux gouteurs, l’arrosage goutte à goutte par gravité profite de la loi de la gravité. Vous n’avez qu’à installer votre cuve de récupération d’eau en hauteur par rapport aux plantes que vous souhaitez arroser. La dénivellation entre les 2 niveaux exerce une pression modeste. Il existe en même temps plusieurs réglages que vous pouvez effectuer à votre système d’arrosage par gravité afin de fournir un apport en eau bien précise.

Quel type d’arrosage pour vos plantes ?

Vous allez utiliser différents types d’arrosage en fonction des végétaux cultivés sous votre serre,

L’arrosage classique avec arrosoir et tuyau convient très bien aux épinards, carottes, basilic, Artichaut, échalotte…

L’irrigation au pied des cultures, comme le kit d’arrosage goutte à goutte est adapté aux légumes à feuille comme les laitues, tomates, aubergines, concombres, courges, choux-fleurs….

Avec de l’humidité au niveau des feuilles de tomates par exemple, vous allez développer des maladies cryptogamiques comme le mildiou.

En arrosant les feuilles des radis, navets et haricots, le système d’irrigation par aspersion éloigne les parasites. il est également très utilisé pour l’irrigation des fruits.

Irrigation automatique dans une serre: comment l’installer ?

La mise en place d’un système d’arrosage automatique dans une serre commence par faire des lignes d’arrosage suivant les planches. Afin de bénéficier d’un arrosage parfaitement homogène le long de tout le tuyau, assurez-vous que l’eau fasse une boucle. Moins espacés que les autres plantes, les légumes de petite taille ont besoin d’un quadrillage. Mettez, pour cela, 2 ou 3 lignes en longueur, puis des lignes transversales pour les petits plants. Cette configuration nécessite des tuyaux en polyéthylène doté de gouteurs, des coudes, des raccords de dérivation.

Le paillage

Fait de copeaux de bois, de fibres de coco… le paillis limite l’évaporation de l’eau. Cela permet de conserver l’humidité du sol et de créer une barrière contre le choc thermique et le stress hydrique des plantes. L’autre avantage, c’est également le fait d’empêcher la pousse des mauvaises herbes. En plus d’être écologique, le paillage est une technique facile à mettre en place.

 

L’engrais

Apporter de l’engrais à vos cultures durant l’arrosage contribue également à leur fortification. On parle de ces engrais liquides bio qui assurent l’apport de tous les nutriments essentiels. Ils permettent à vos plantations de résister à la forte chaleur surtout à défaut d’arrosage. Les engrais liquides conviennent particulièrement aux plants de légumes.

 

Fabriquer vous-même votre système d’irrigation automatique

fabriquer goutte à goutte

Il est tout à fait possible de fabriquer, soi-même, son système d’arrosage sous serre. Ceci permet de tout adapter en fonction des besoins précis des plantes : débit d’eau, écoulement, pression pompe à eau, etc. Ce système d’arrosage goutte à goutte fonctionnant à l’énergie solaire ne nécessite qu’une bouteille de 1,5 L et un bidon de 5 L.

Les 2 contenants sont coupés en deux. Rempli d’eau, le fond de la bouteille va être placé au pied de chaque plant. Découpé, le fond du bidon sera positionné sur la bouteille. L’air dans le bidon chauffe lorsqu’il s’expose au soleil. L’eau dans le fond de la bouteille se condense et s’évapore. Ainsi, les gouttes qui en découlent tombent en goutte-à-goutte au pied de chaque plante.

 

Quand arroser dans votre tunnel maraîcher, matin ou soir ?

 

Le moment propice pour arroser vos plantes sous serre est la nuit ou le matin avant le lever du soleil. Ceci est également valable pour les cultures potagères. En effet, l’eau s’évapore moins vite à ces heures. Il faut privilégier les moyens qui arrosent régulièrement en petite quantité. Afin de distribuer tous les nutriments, il convient d’arroser tout autour des végétaux. Utilisez un système équipé de programmateur afin d’être économe et de ne pas gaspiller l’eau.

L’arrosage dans la serre est totalement indispensable pour vos cultures. Au lieu de procéder à la main, vous avez actuellement de nombreuses solutions d’arrosage automatisées. Par gravité, goutte à goutte… ces dernières mettent le point non seulement sur votre confort, mais aussi au niveau du rendement des cultures.

Articles similaires

0 commentaires