voile d'hivernage

Comment choisir un voile d’hivernage ?

L’hiver arrive et il est alors judicieux de protéger les plantes présentes dans votre jardin. Il est tout à fait possible de laisser votre plante et vos cultures dehors durant l’hiver, à condition de les protéger des intempéries et notamment du froid. Que ce soit au potager, dans votre serre de jardin, sur la terrasse, le balcon, ou même au verger, le voile d’hivernage est une protection contre le froid et le gel nécessaire pour préserver vos plantes rustiques, plantes en pot, arbres et autres végétaux . Explorons les avantages de ce tissu blanc en polypropylène très efficace, qui sert également à pousser les semis en jardinage. Voyons également comment choisir le grammage, comment appliquer le voile d’hivernage sur la plante, quand l’appliquer, et quels types de végétaux peuvent être couverts par ce tissu particulier.

Comment choisir son voile d’hivernage au jardin ?

voile d'hivernage

Le tissu non tissé en polypropylène sert de couverture hivernale pour les plantes. Tous les jardiniers devraient avoir cette toile thermique à portée de main pour protéger certaines plantes du froid. En effet, en fonction de son épaisseur, le voile d’hivernage permet de gagner jusqu’à 4°C. En fonction de notre région, nous choisissons un voile d’hivernage ou de forçage.

Quel grammage de voile choisir de l’utilisation au jardin ?

grammage voile d'hivernage

Un voile d’hivernage de qualité doit être suffisamment grand pour couvrir la surface de la plante en hiver. Il faut donc choisir un grammage qui convient aux végétaux présents dans le jardin ou à ceux que l’on prévoit d’installer.

Le choix de la taille d’un voile d’hivernage est important car cela va permettre de protéger correctement les plantes fragiles ou les semis des gelées.

L’épaisseur d’une toile devra être choisie en fonction des températures extérieures et de la résistance au froid de vos végétaux.

Le voile P17

Le voile P17 est suffisant pour protéger des plantes délicates mais non gélives lorsque les températures sont comprises entre 0 et -4°C dans un environnement chaud, dans une zone géographique ensoleillée où les hivers ne sont pas très marqués. Avec un poids de seulement 17 g/m², ce tissu blanc est très fin, mais il permet tout de même de réchauffer les plantes de 2 °C. Lorsqu’il y a un risque de gel, il est également utilisé comme toile de forçage pour favoriser la germination de nouvelles plantes ou de semis. Un rouleau de 1,60×1,00 m coûte entre 16 et 20 euros environ.

Le voile P30

La toile d’hivernage de type P30 protège, quant à elle, efficacement les plantations du gel et est indispensable dans les régions aux hivers rigoureux ainsi que dans celles où les gelées de printemps et d’automne sont fréquentes. L’épaisseur du tissu est assez épais, pesant entre 28 et 30 g/m², et peut augmenter la température des plantes de 4°C, ce qui le rend idéal pour être utilisé comme voile thermique pour le forçage. Un rouleau de 2,10×25,00 m coûte entre 28 et 32 euros environ.

L’idéal est d’alterner entre ces deux grammages en fonction de la météo. Le prix de la bâche de votre choix pour protéger vos arbres, arbustes, plantes, végétaux et cultures, va varier en fonction du grammage notamment.

Choisir le bon grammage de tissu en fonction du froid et du gel ?

vigne voile hivernage

Dès les premiers signes de froid et de baisse de température, vous pouvez installer un voile d’épaisseur léger sur vos légumes comme le P17 qui a une densité de 17 g/m². Ces voiles thermiques permettent de réchauffer le sol d’environ 2 degrés et protège vos plantations contre le froid. En revanche, il ne sera pas assez épais pour protéger du gel, préférez le P30 dès l’arrivée des gelées vers la mi-novembre. Les premiers légumes à protéger avec une couverture hivernale sont les laitues, la mâche ou encore le cresson.

Dès les premières gelées de novembre, il faut installer un voile d’hivernage P30 (30 g/m²). Le signal pour installer ce voile d’hivernage sur vos plantes est très simple : il suffit de guetter les premiers signes de gel lorsque la température baisse. Nous vous conseillons de surveiller la météo, la température peut baisser rapidement à cause d’une perturbation. Nous vous conseillons de poser votre voile d’hivernage la nuit, même sous un tunnel, car la nuit, la différence de température entre l’extérieur et sous le voile n’est que de 1 degré. Il serait dommage que vous soyez surpris et que vos plantes subissent un coup de froid.

Quel voile d’hivernage pour un arbre fruitier ?

arbre fruitier citronnier

Si vous possédez des arbres fruitiers dans votre jardin, vous allez également devoir prévoir un voile d’hivernage pour ces végétaux. En effet, la majeure partie des arbres fruitiers sont sensibles au froid et au gel. Pour vos arbres fruitiers, vous allez devoir opter pour un voile d’hivernage en rouleau grand format. Il existe notamment des voiles d’hivernage en version pliable ou en rouleau en 10 m² ou même 20 m². Ce voile est généralement traité anti-UV et s’avère perméable à l’eau, à la lumière, mais également à l’air. Il existe également d’autres modèles de housses d’hivernage plus légers avec une densité de 30g/m². On le recommande alors généralement pour vos arbres fruitiers qui sont toujours en pot ou les petits arbustes.

N’hésitez pas à utiliser tous ces conseils pour choisir le bon voile d’hivernage pour vos végétaux en jardinage et pour les protéger de l’humidité et du froid. N’oubliez pas également que le choix de l’épaisseur de votre produit d’hivernage est très important.

Articles similaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *